Partagez | 
 

 coin de Lyri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Jeu 12 Mai - 15:00
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras justo lectus, rhoncus eget hendrerit at, consectetur vel mi.



Kang -Inserte Nombre-

Lee Hong Ki
19 años
ATHLETES
Tercer Curso
Hermano Mayor


Descripción y/o información aquí, tanta como quieras.  
Así se verá: Letra en negrita, Letra en cursiva, y letra rayada o tachada. Se puede cambiar los colores a los de tu preferencia.


-Inserte Nombre-

Junior
17 años
PROBLEMATIC
Segundo Curso
First Love


Descripción y/o información aquí, tanta como quieras.  
Así se verá: Letra en negrita, Letra en cursiva, y letra rayada o tachada. Se puede cambiar los colores a los de tu preferencia.



-Inserte Nombre-

Park Jung Min
26 años
TEACHERS
TEACHERS
Dancing Teacher


Descripción y/o información aquí, tanta como quieras.  
Así se verá: Letra en negrita, Letra en cursiva, y letra rayada o tachada. Se puede cambiar los colores a los de tu preferencia.


ramsay rákóczi
Leaving nothing , only a feast for crows.


Min Ah
A most beautiful girl I,a nice girl but me. You will not find a girl This is your life anymore,stop silly fool. A most beautiful girl I,a nice girl but me. Flower girls be so,but never will be yours. Stupid stupid Why do not you know?



Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Lun 16 Mai - 12:26
éternelle récurrence
j'aime faire chier mon monde moi ♥
Tu es plein  de multi facettes. Chaque rôle pouvait t’allais comme un masque. Tu avais toujours ce talent de pouvoir influer les émotions comme tu le voulais. Lyrn est oppressant, tu es comme ça. Tu change de visage comme bon te semble, tu t’amuses tout le temps de tout. C’est ainsi que tu vies cette vie, prenant toujours un malin plaisir à changer comme bon te semble. Il est vrai que le métier d’acteur te va à la perfection, tu change pour le boulot, tout te va. La trahison, l’amusement, la justice, le mal être, tout.

Bien que tu ne maitrisais pas tout, comme la sensation parfaite de bonheur en vrai. Tu es tout le temps dans le déni le plus total quand tu cherches à représenté le bonheur. Pourtant tu l’as non ? Tu ne sais pas vraiment, tu te persuade toujours de ce bonheur en vrai… Comme dans ce paragraphe, tu te récites toujours le mot bonheur dans ta tête, mais tu ne pouvais pas t’empêcher de te dire : est-ce vraiment ça le bonheur ? Car il est ennuyant le bonheur. C’est vrai ? Tu es tout le temps comme ça, quand tu as cette lubie, tu l’as trouve toujours ennuyante. Une vie banale, sans soucis, sans rien, c’est totalement ridicule.  Pourquoi c’est comme ça le bonheur ? Ce mon n’a rien de bon. Peut être quand vraie tu le fuis toujours ? Ou tu ne voulais pas voir la réalité comme ce personnage du prénom de Nine.

Tu regardes le scripte que tu as reçus, un verre de coca en main, tu le trouvais intéressant tout comme il manquait quelque chose. Cette petite touche de folie. Tu devais rejouer cette énième journée, que ce personne revit. C’est une punition sacrée, tu l’as déjà eu en vrai, dans ses épreuves stupides… Avec Elliot et un mec que t’as zappé le nom, ce toi qui se moque de toi, cette porte qui s’ouvrait pour refinir devant la même porte… Cette sensation désagréable de ne pouvoir rien contrôler du tout, c’est désagréable, c’est surtout insupportable.

Secouant la tête, tu jettes ton scripte, tu déteste toujours autant de suivre les plan, faire comme bon te semble est toujours bien. Affichant un petit sourire, tu te prépare. Tu revêtes une chemise d’enfant un peu sage, un pantalon noir et des chaussures bien ciré. La coiffure aussi, il fallait un peu la changer pour quelques choses de moins en pagaille.  Tu rentrais dans le rôle de Nine.

Bien que tu sais très bien que le pauvre Dean va encore faire la tête de tes rôles imaginé par toi-même. Haussant les épaules, cela t’amuser un peu en vrai, un caprice d’acteur on dirait plus. Tes yeux jaune attendent poliment le début de la scène, bien que tu savais très bien le pire. Tout n’ira pas comme il le faut, ce qui est amusant. Fermant les yeux pour se concentrer, tu essaies de te sentir comme Nine : Perdu dans cette dimension.

Tu avances et pousse la porte avec un air si sérieux

« Je suis à Cassandra, tu m’as demandé pourquoi ? »

Un silence se fait, un silence scénaristique :

« Nine... Je suis désoler mais je euh...
-J’ai eu une relation avec un autre homme et je veux rompre avec toi, car j’ai compris que je ne prenais plus de plaisir avec ta présence. Que je ne t’aime plus comme avant.  C’est bien cela que tu voulais dire ? Ou me suis-je trompé ?
-Cela ce sait déjà ? Je suis désolé Nine, je voulais que tu sois le premier à savoir que j’ai couché avec Maxime. »

Tu stoppes, tu imagines ta réaction si tu apprenais cela de ton amour. Ton personnage devrait partir dans une colère noire, pourtant, tu décides maintenant de prendre les rennes. Levant ton visage, tu affiche un sourire d’un homme à bout. Après tout, c’était la quatrième fois qu’il a revue cette scène, il vient d’apprendre l’homme en question. Tu fais un petit rire, tu quittas ton texte.

« Tu as donc osé avec lui ? L’être envers qui j’avais le plus confiance ? Tu es entrain de me dire que tu as fais ça avec celui qui était toujours là pour moi ? Vous deux ? Contre moi ?! Ahaha…ahahaha »

Tu ne quittais pas trop le texte, pour le moment. Elle recule comme sur le texte, bien que tu continues ton jeu.

« Nine, je suis désolée. J’ai toujours voulus te le dire mais... cette lettre n’était pas pour toi. Mais tout le temps que j’ai passé avec toi, je l’ai apprécié, j’ai vraiment fini par t’aimer. Cependant... la passion qu’il y a entre nous est parti. Ne m’en veux pas, tu n’as plus assez d’attention pour moi, tu as oublié des rendez-vous et Maxime était là pour me soutenir...
-Tu es entrain de te tourner en victime là ? Bah voyons ? Pauvre petite chose. C’est vrai pour pas se sentir coupable. Autant aller voir le beau est magnifique Maxime ! Nine c’est qu’un pauvre mec que j’ai prit en pitié. Je voulais pas qu’il se bute par ma faute. Mais je suis qu’une pauvre victime, il est nul il m’accordait pas du temps ! Alors comme une petite p*tasse je suis aller voir le prince Maxime ? C’est ça ?

Un long silence se fait.

« C’est quoi le problème ? Je t’aime ? Je t’ai aimé tellement… Pourtant, c’était factif tout ça ? Tout ? T’es qu’une… Une…
-Ca suffit Lyrn ! Suit le texte merde !
-Eh ! Je m’amusais là !
-Tu me soules ! J’en ai marre de toi.
-Faut suivre ma choute ! »

Rit-il joyeusement après avoir mis ses mains derrière son crâne en riant. Tournant sa tête vers Dean avec un petit sourire, tu as toujours était comme ça de toute façon. La demoiselle soupire largement, prenant ses affaires, frustré ?

« C’est toujours la même chose, j’en ai marre. Trouvez une autre demoiselle salut.
-Rah. Les femmes ! »

Tu as pourtant fait un petit coucou, c’était vraiment ton caractère que certain ne supporte pas, même dans ton vraie boulot parfois on a du mal avec toi. Tirant la langue, tu passes tes mains derrière ta tête avec un petit sourire tout content.

« Faut une autre fille Deaaan ? Trouve-moi une fille ! Fait Meetic ! »

T’es irrécupérable mon coco, mais tu es toujours comme ça de toute façon. Gardant ton sourire tout content, tu t’assois en reprenant ta canette de coca.

« Moi j’aime bien mon rôle, serait dommage, aller dieu ramène nous une meuf ! »
Con quien - a que hora - donde - que dia - Thanks





Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Mer 25 Mai - 19:06


Nombre del personaje
Nombre del personaje
Experiencia
Nivel
Apodo
Edad
Sexo
Rango
Rango Social
Alineamiento
Banda
Blandit incorrupte quaerendum in quo, nibh impedit id vis, vel no nullam semper audiam. Ei populo graeci consulatu mei, has ea stet modus phaedrum. Inani oblique ne has, duo et veritus detraxit. Tota ludus oratio ea mel, offendit persequeris ei vim. Eos dicat oratio partem ut, id cum ignota senserit intellegat. Sit inani ubique graecis ad, quando graecis liberavisse et cum, dicit option eruditi at duo. Homero salutatus suscipiantur eum id, tamquam voluptaria expetendis ad sed, nobis feugiat similique usu ex.
Descripción Psicologica Blandit incorrupte quaerendum in quo, nibh impedit id vis, vel no nullam semper audiam. Ei populo graeci consulatu mei, has ea stet modus phaedrum. Inani oblique ne has, duo et veritus detraxit. Tota ludus oratio ea mel, offendit persequeris ei vim. Eos dicat oratio partem ut, id cum ignota senserit intellegat. Sit inani ubique graecis ad, quando graecis liberavisse et cum, dicit option eruditi at duo. Homero salutatus suscipiantur eum id, tamquam voluptaria expetendis ad sed, nobis feugiat similique usu ex.
Descripción Física
Blandit incorrupte quaerendum in quo, nibh impedit id vis, vel no nullam semper audiam. Ei populo graeci consulatu mei, has ea stet modus phaedrum. Inani oblique ne has, duo et veritus detraxit. Tota ludus oratio ea mel, offendit persequeris ei vim. Eos dicat oratio partem ut, id cum ignota senserit intellegat. Sit inani ubique graecis ad, quando graecis liberavisse et cum, dicit option eruditi at duo. Homero salutatus suscipiantur eum id, tamquam voluptaria expetendis ad sed, nobis feugiat similique usu ex.
Historia Blandit incorrupte quaerendum in quo, nibh impedit id vis, vel no nullam semper audiam. Ei populo graeci consulatu mei, has ea stet modus phaedrum. Inani oblique ne has, duo et veritus detraxit. Tota ludus oratio ea mel, offendit persequeris ei vim. Eos dicat oratio partem ut, id cum ignota senserit intellegat. Sit inani ubique graecis ad, quando graecis liberavisse et cum, dicit option eruditi at duo. Homero salutatus suscipiantur eum id, tamquam voluptaria expetendis ad sed, nobis feugiat similique usu ex.



Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Ven 1 Juil - 17:19

Donde - Cuándo - Con Quién
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus at pulvinar magna. Pellentesque in enim non turpis ullamcorper dapibus id vitae urna. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae; Ut blandit sollicitudin tristique. Nunc scelerisque nibh eleifend nibh tincidunt, sit amet pellentesque erat cursus. Vestibulum aliquet neque vitae lacus porttitor euismod. Nullam ligula lectus, porttitor ut tempor malesuada, pretium vitae arcu. Sed mollis quam quis eros interdum, sed fermentum magna porta.



Ut sed fringilla lorem, non laoreet arcu. Curabitur eleifend volutpat semper. Ut eget eros eget nisi blandit tincidunt in nec nisl. Aliquam erat nulla, condimentum id gravida quis, rutrum vitae eros. Aenean id felis risus. Cras consequat sagittis libero, ut facilisis tortor sodales at. Curabitur eu blandit lectus. Aliquam sagittis sodales turpis, eget condimentum magna hendrerit in. Morbi nec ex eros.



Aliquam ut sem augue. In eros sapien, sagittis vitae justo eget, luctus elementum sapien. Vestibulum vel tincidunt velit, eget elementum nisi. Nunc efficitur libero eget elit finibus malesuada. Donec consectetur auctor elementum. Nunc lobortis, enim ut ornare sollicitudin, turpis massa commodo urna, a facilisis risus ipsum sed lacus. Cras placerat auctor commodo. Praesent imperdiet dui suscipit velit iaculis, at volutpat leo luctus. Duis pharetra enim nec turpis vulputate varius. Maecenas posuere vulputate mauris in imperdiet.



Quisque blandit vitae turpis id lacinia. Pellentesque varius dui ut orci ultrices, quis fringilla magna pulvinar. Vivamus nec laoreet risus, vel aliquet lectus. Nam pretium nibh a libero fringilla scelerisque. Mauris auctor lectus ligula, vitae gravida arcu bibendum sed. In ut malesuada sapien. Quisque ut malesuada ipsum, et scelerisque nunc. Nullam efficitur efficitur tellus.



Quisque nec purus ac enim convallis dictum. Suspendisse et auctor ipsum. In faucibus tristique elit et tincidunt. Praesent vitae justo libero. Donec lobortis sollicitudin varius. Vivamus enim sapien, tempus et nunc id, viverra maximus velit. Donec euismod orci vitae erat tincidunt tristique. Cras vestibulum sapien eget mi mattis, non ultricies lacus luctus. Ut rhoncus facilisis felis, ut vulputate odio volutpat nec. Vivamus viverra, risus vel rutrum convallis, est augue vestibulum risus, varius pulvinar libero neque non sapien. Vivamus non justo vitae sapien cursus ullamcorper. Donec ultricies quis magna a sollicitudin.



















UNCOMFORTABLE SILENCES


Escuchaba como Hyeri se disculpaba con ella por lo mismo que le apenaba en estos momentos y sonrió por lo bajo llevándose una mano a la cabeza para arreglarse el cabello dado que una brisa traviesa hizo que le cubriera su cara. SeolHyun podría ser muy distraída, en especial cuando se trataban de cosas que eran muy importantes para ella y ello le hacía dejar de lado otras cosas, es por ello que a veces le costaba recordar los rostros de las personas con las cuales se topaba o hasta sus propios compañeros.

-Así es, vine a tocar aquí pero... no pensé que habría tanto viento -Le responde haciendo un puchero tras soltar un pequeño suspiro mientras se encoge de hombros procurando afirmar la guitarra que casi se le cae al hacer este movimiento.- Ups... -Murmura colocando sobre su regazo su preciado instrumento, que por nada del mundo podría tener un rasguño o romperse, al fin y al cabo era una guitarra que tenía muchos años, ya no recordaba cuantos eran sin embargo el valor emocional que tenía para ella era demasiado, tanto o más que el collar de nota musical que yacía sobre cuello uno de los pocos recuerdos que aún conserva de su difunto padre.

-La verdad, vine a tocar a aquí porque ando con falta de inspiración, llevo días sin poder componer algo y mi pensamiento fue que si tocaba algo quizás las notas fluirían mejor en mi cabeza y podría realizar un buena melodía, pero como están las cosas por aqui creo que tendré que intentarlo en un rato más -Sonríe intentando darse ánimos, a decir verdad ese día también se había saltado una clase para venir aqui a relajarse un poco y ver si podía desbloquear su mente.- ¿Te has saltado la clase de antes verdad? -Le pregunta a Hyeri en voz baja como si fuera un secreto, dado que había visto el rostro de la chica sonriente al sonar la campana y le llamaba la atención si realmente sus sospechas eran ciertas. SeolHyun no era de esas personas que faltaba a clases, ni que le gustara hacerlo, pero hoy era uno de esos días en que había dejado de lado sus costumbres y quiso darse un gustito faltando a clases. - Pues si es así, somos dos -Dice finalmente soltando una pequeña carcajada cómplice mirando de reojo a la morena.

Dont you hate that?

Post #00 // Polyvore // Tag h1 // Tag h2 // BY LOONY!



Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Dim 17 Juil - 17:35

Little spark
Informations
Je suis
Rellina Gabriella Kirilichev

Âge
16 ans

Race
Salaméche normal

Profession
Etudiante en correspondance

Actuellement
Célibataire Hétéro

Team
Capturé par Allen

Loisir
Guitare et le sport

Adore
Les Spaghettis

Peur
De l'eau

Capacités

Draco-rage
Envoie une onde de choc pleine de rage sur la personne. Sonne légèrement la personne avec le choc de l'attaque.


Feu  d'Enfer
Le lanceur est entouré d'un torrent de flammes ardentes qui le brûlent ses ennemies.


Lance Flamme
Un jet de flamme puissant qu'elle crache avec ardeur.


Eclat-Roc
Augmentant la puissance d'un simple coup permettant de briser des roches. Il faut une grande concentration pour l’utiliser au risque de se briser l'os.



Histoire d'une fille

Une petite demoiselle qui est née dans une famille d'un Dracaufeu et d'un Pandarbare. Elle a un grand frère qui a disparut avec son père lors de la de la séparation de ses parents. Elle est partie avec sa mère à Floraville, apprenant le combat avec sa mère et sa grand mère. Elle va faire la rencontre de Allen, qui devient son meilleur ami, et accepta de le suivre dans sa quête de devenir dresseur. Elle étudie un peu en correspondance durant le voyage et affine sa maitrise à la guitare.

Idée de lien?

Proposez tout ce que vous voulez ♥
A remplir un jour ici
Tripulantes


By Nymphea available on Savage Themes







Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Jeu 21 Juil - 12:44


   
Sans Din Howlett
Sans Howlett
29 ans
Celibataire - hétéro
Hybride Araigné - Fils Thanatos
Patron de boite de nuit
"Canvas Night"
Papa d'une petite fille de 5 ans
Rango Social
Criminel en fuite
Rang Social Modeste
souriant - Flemmard - Franc- Social quand il veut - Taquin - Vulgaire - Parano - Humour foireux - Trop tactile - accord peu sa confiance - Mauvais - Égoïste - Radin - Papa gâteau - Pervers - Pas romantique - Sang froid  - Travailleur quand il veut  - Débrouillarde - Peu modeste - Adore la nuit - Peu curieux - Adroit  - Prend soin de lui - HS - Aucune estime des gens - Hautain - Piquant - Lunatique un peu - Menteur - Sadique
Comment tu t'es forgé? L'histoire d'une araignée qui est devenue criminelle suite à une viole de deux fille sans le vouloir sous l'alcool et la drogue, il a tout fait pour survivre sacrifiant ses amis les un après les autres. Il fuit la police et la famille d'une des filles qui veut sa mort. Il a changé de prénom et de nom de famille pour se cacher, il est patron d'une boite de nuit, il est parano au point de tuer tous ceux qui savent qui il est réellement. Dans ce chemin piquant, il a enfanté une petite araignée qui s’appelle Charlotte, depuis, il vit sa vie tranquillement avec le sourire. plus? ici
Idée de lien
Best friends :  Un autre meilleure ami, car mon ancien veut juste me buter, donc je ne pense pas que cela soi un meilleur ami ahahaha
Friends : moi ? Besoin d'amour et d'amitié voyons ♥
Des histoires de derrière : que j'aime les demoiselles, vous me faites toutes tombé ♥
Ennemis : Tu me connais? Tu me détestes? Tu es jaloux? Tu es flics? Je ne t'aime pas ! Dis-je avec le sourire
Collaborateur : j'ai besoin de vous pour faire avancer ma boite : Musicien, danseur, barman, gorille ♥
Client : des clients fidèle que j'ai retenu dans ma petite mémoire
Baby-sitter : Charlotte doit bien avoir une petite nounou, vous pouvez aussi être un homme, mais dommage j'aime bien les filles... - Papa moi qui choisis !
Autre : un peu d'imagination ?



Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Jeu 21 Juil - 13:50


▬ Spéciaux ▬

my precious
Charlotte Howlett*

Ta petite araignée d'amour, ta petite fille qui est digne de toi. Physiquement elle te ressemble, en troll aussi. Elle passe son temps à faire des blagues et des frayeurs, mais tu l'aimes ta petite fille, bien que parfois tu te trouves pathétique en père, mais tu fais tout pour qu'elle est une vie "normale" Ce qui n'est pas évident tous les jours !

S. « Noctis » Howlett*

Ton frère d'amour ♥ Il est le seul qui connait tes secrets, c'est ta famille, celui sur qui tu peux te reposer, celui qui est là pour te relever, le confident qui doit t'écouter de force. Celui qui sert de nounou parfois, charlotte l'adore, tu l'adore, il doit vous supporter, pourtant tu l'aimes beaucoup.


NOM Prénom*

...

NOM Prénom*

...




Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Mar 23 Aoû - 7:46
Nombre del PJ
edad || played by || otro dato
• Información •
Desarrollar aquí el contenido de la búsqueda. Tiene scroll.

• Normas •
Típicas peticiones de no dejar tirada la búsqueda, la trama que esperáis que tenga con vuestro pj, si el PB es negociable, si se pide prueba de rol, étc...
Libre / Ocupado



Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Ven 30 Sep - 16:07



tag

651

hopeless wanderer

Hacía algún tiempo que no habían hecho una actividad como se debía con los miembros del team y realmente hacía algún tiempo que los miembros de aquel grupo estaba un poco apagados y desunidos por la falta de actividades por eso habían encontrado una buena actividad que podrían realizar sin demasiadas preparaciones y que haría que todos pasarán un buen rato como lo habían hecho alguna vez en los viejos tiempos, necesitaban recuperar esa fuerza que habían tenido y sobretodo la unión que tenían, aquel día estaba dispuesto a ello.

Tenía una sonrisa más dulce de lo común que era acompañada por una buena sensación aquel día, realmente no tenía una explicación al por qué se estaba sintiendo de buena manera pero si tenía claro que quería hacer de aquel un buen día. Aquello había salido de improvisto y realmente no le habían dicho ni una sola palabra al líder del team, sabían que se enojaría probablemente por organizar una actividad sin su permiso pero cuando llegará cierto punto de aquella reunión se daría cuenta que aquello no había sido por una falta hacia su persona que por el contrario, habían le habían tenido a él más en cuenta que a nadie pues hacía unos días había pasado su cumpleaños y realmente tanto ella como Seolhyun habían tenido su mente flotando en las nubes o simplemente sin ánimos de nada más no se habían olvidado de aquel día especial del líder de su team y hoy se lo recordarían.

―Anda anda, pon esa canasta por allá― murmuró la castaña tirando las almohadas que traía entre sus brazos al suelo sin más, no era demasiado cuidada en esas cosas y no lo iba a hacer trayendo consigo más de quince almohadas para que los miembros se sentarán. Organizo cada una a un lado de la otra para que estuvieran todos en un armonioso circulo, en medio puso una manda donde colocaron la canasta que traía alimentos y bebestible para poder disfrutar de aquello de una manera más amena, su amiga era la que estaba encargada de traer el pastel y le había pedido expresamente que ni se le ocurriera gastar una broma de aquellas que ella tenía en mente pues sabía que cuando la mente de su amiga jugaba lo podía hacer fatal. ―Creo que ya está… ¿no? ― pregunto la castaña mientras se giraba de forma suave hacía su amiga para sentarse a su lado en espera los demás, no sabía si todo asistirían más esperaba que al menos los que fueran lo hicieran con la mejor de las disposiciones. ―Yo diré en que consiste, tú dices los premios al más puro estilo Seol, ¿va? ― Una sonrisa se formó en sus labios mientras se apoyaba en el hombro de su amiga, realmente tenía un buen ánimo aquel día y esperaba que aquella sencilla actividad lograra que ella pudiera distraerse y alejar todos aquellos pensamientos absurdos que la habían estado invadiendo el último tiempo, por lo general en los días pasado había tenido un humor de perros, como solía decir ella, y no quería demasiado contacto con nadie, quizás era por qué el día de hoy haría algo distinto o por qué eran los chicos de su team a quienes les tenía un especial cariño el por qué había amanecido de buen humor más esperaba que aquello perdurara por lo largo del día y si el día arriba de apiadaba que perdurara por el resto de los días.

**

Una sonrisa estaba formada en los labios de la chica cuando vio que de apoco todos iban tomando sus puestos, realmente el día estaba agradable para poder hacer algo de aquel tipo. Con delicadeza se separó del hombro de su amiga para quedar frente a todos, estaba ansiosa, realmente ansiosa por aquello. ―¡Buenos días, naranjitos! ― comenzó con alegría mientras les miraba con una sonrisa de extremo a extremo ―Se preguntarán por qué los citamos acá y es que el día de hoy haremos dos cosas importantes, la primera, vamos a hacer un mini concurso…―murmuro dejando entrever un poco de misterio mientras sacaba su guitarra y la ponía en frente para quien la necesitase ―es algo sencillo, vamos a hacer girar una botella en medio para ver quien empezará, lo único que deben hacer es una composición improvisada de alguna canción, poema, rima o frase que represente al team pues la ocuparemos para una futura actividad― una sonrisa adornaba los labios de la castaña mientras recogía su cabello con delicadeza y tocaba la caja misteriosa que había en medio ―Seol les dirá los premios que habrán y en medio de la presentación, cuando su líder se digne presentarse abriremos aquella caja para que vean que hay allí, aunque creo que ya lo saben― les guiño un ojo de manera divertida mientras se acomodaba para pasarle la botella que estaba ocupando como improvisado micrófono a su mejor amiga ―Te toca…― susurro en su dirección mientras mordía sus propios labios esperando a oír lo que ella debía hacer, quería que aquel fuese un día más que agradable.

i will learn to love the sky i'm under




Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Ven 30 Sep - 16:08
notes go hereee wheee! you can add whatever you want, k cutie? tag: wheee
You
had diamonds in your eyes
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.






Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Ven 30 Sep - 16:09
Kim Na Hyun
★ Sweet & Crazy Girl, Do you wanna know her?
あなたはちょうどそれが内部に痛い場合でも笑みを絶やさないために待っている、笑顔女の子ですYou're a smiling girl, just waiting to keep smiling even if it hurts inside.

NaHyun aprendió que su sonrisa podría alegrar a otros, como también que su alegría infinita nunca se acaba por muy triste que se encuentre por dentro. Esta 'pequeña' pelirroja de ojos grandes y mejillas rosadas, nunca se olvida de su mejor accesorio: Una enorme sonrisa pintada en sus labios color cereza. Es una característica muy notoria en ella ver como sonríe para todo, independientemente de la situación, verás como las comisuras de sus labios se curvan hacia arriba, ya sea que este planeando una travesura, quiera molestar a alguien, esté contenta, al bailar, cocinando, ¿Coqueteando? e inclusive en aquellos días en que esta decaída, en sus labios se dibujará una sonrisa tarde o temprano. "Yah, no debes estar así. Se te caerá la cara por no sonreír." Ello se debe netamente a que no le gustaba para nada ver a la gente triste, seria o amargandose la vida, lo cual veía muchísimo cuando vivía en el orfanato por lo que siempre se dijo así misma que en su vida nunca existiría una sonrisa triste, y si aparecía una se encargaría de que se transformará en una de alegría.

Es muy creativa y expresiva, dos cualidades que le dan un tono alocado a su personalidad, y por no decir, que esta es bastante extrovertida. "¡Konnichiwa, mi nombre es NaHyun, ¿Cómo te llamas? ¿Estás perdido?" ¿Eres un extraño y no tienes ideas donde estás? Ahí verás a esta pelirroja sonriente atacandote con preguntas para poder ayudarte. ¿Necesitas a alguien con quien hablar? Ella te hablará hasta por los codos, sea en japonés o coreano, pero tendrás conversación eterna. Por otro lado, te darás cuenta de inmediatamente si algo le sucede, es inevitable que sus emociones y sentimientos los demuestre a través de las expresiones de su rostro e inclusive la delatan muchísimo más que sus propias acciones y palabras. ¿Inspiración? Es la compañera fiel de NaHyun, siempre anda creando y pensando, ello se debe a su faceta como escritora frustrada que tiene, además de que esto le ayuda muchísimo al momento de adaptarse a un nuevo lugar como también para buscar temas de conversación o simplemente para sorprenderte.

Amiga de todos aunque ni ellos le consideran como tal, es extraño pero desde muy pequeña le ha gustado ser sociable y trata siempre de entablar amistad con las personas que le rodean, por muy diferentes que sean a su personalidad, seguramente terminarás cayendo mejor de lo que creías. "Ni creas que te dejaré sola." Su lealtad y confianza, son dos cosas que verás marcadas en su amistad. Sea cual sea la situación, NaHyun estará ahí apoyandote, aconsejandote e inclusive se vestirá de payaso para cambiar el ambiente. Ella es de las personas que en una amistad se preocupan al 100% por sus queridos amigos, y si ve que estás en problema, no dudará en ir a tu rescate.

Es muy impredecible, un día puede decirte negro y al otro morado, ¿Por qué? No le gusta tener sola una opción en la vida. Pero no es indecisa ni mucho insegura, cuando tiene claro lo que quiere, no vacilará ni se tambaleara en ir a por ello. Es una chica que se esforzará si es necesario para lograrlo. "¿Estás diciendo que no puedo llegar a esa nota? ¡Ya verás como logro alcanzarla!" NaHyun, es perseverante y posee mucha paciencia, casi infinita, pero ojo que depende mucho de la persona y del objetivo que tenga en mente. Dado que si ve que no hay reciprocidad por parte del otro, dejará a medias el camino y dará marcha atrás. Ella no se desgasta ni pierde su tiempo por cualquiera. Quizás antes era más flexible con las personas, pero después de lo que vivió junto a su madre biológica le quedó claro que en la vida son pocas las personas que merecen una segunda oportunidad.

"Aich, no me hables de esas cosas románticas. No existen, para eso tengo mis historias." Al parecer si de asuntos románticos se trata, sigue siendo terca y temperamental al respecto. Aún le cuesta mucho entender como es que las parejas llegan a una cursilería extrema en ese estado 'enamoramiento' que sólo una vez sintió por alguien. No entiende mucho del tema, prefiere dejarle el romanticismo oculto que lleva a las protagonistas de sus historias. Pero ello no quiere decir que no haya tenido experiencias románticas, las tuvo, pero nunca se acercaron a lo que ella creía que era el amor. Al menos eso pensó antes de desaparecer de la academia, aunque prefiere no hablar mucho de ello, y esperar que esos sentimientos que tuvo alguna vez sigan ahí ocultos.

Una pelirroja de armas a tomar, con un Az bajo la manga siempre que se mete en problemas o cuando alguien intenta arruinarle el día. "¿Crees que me importa lo que pienses? Yo seré como quiero ser, te guste o no." Le importa poco lo que la gente opine, diga o piense sobre ella. Siempre tratará de llevar la contraria, más si esa persona no es de su agrado. No se quedará callada, actuará, atacará con lo que mejor saber hacer: Expresarse. No es de utilizar la violencia, pero si alguien trata de hacerlo, ten en cuenta que una patada voladora te llegará en la cara y unos cuantos golpes de paso también. Artes marciales, querido. ¿Débil? Para nada, ella no es de las chicas que le gusta ser rescatada prefiere defenderse por su cuenta, por lo que le costará mucho reconocer la ayuda ajena. ¿Donde quedó su dulzura? Sigue ahi dentro de ella.

Rebelde. Se acabó la NaHyun buena chica y obediente, lo es claro para ciertas ocasiones pero cuando amerita no hacerlo, verás como sacará una personalidad nunca antes vista. "Vive la vida loca." A la fuerza aprendió que no todo en la vida es seguir reglas, no cuando has visto lo cruel que puede ser la vida sino la has disfrutado del todo. Su madre biológica le dejó claro ello, que tenía que disfrutar mejor su juventud y luchar por cumplir sus sueños. Y ¿Dónde quedó su dulzura? Sigue ahí dentro de ella, escondida quizás bajo una pequeña coraza rebelde, pero tiende a emerger cuando la situación lo amerita, y como no, cuando se pone nerviosa.
☆ Familia
★ Bang Min Ah
★ Kim Na Hee
☆ Familia Postiza
★ Bang Min Ah
★ Park Ji Min
☆ Conocidos
★ Yoo Ki Hyun
☆ Compañeros
★ Yoo Ki Hyun
☆ Amistad
★ Yoo Ki Hyun
☆ Buena Amistad
★ Lee Mi Joo
★ Yoo Ji Ae
★ Nichkhun Horvejkul

☆ Mejor Amistad
★ Bang Min Ah
★ Park Ji Min
★ Shin Hye Jeong
☆ Inseparables
★ Bang Min Ah
★ Park Ji Min
★ Nichkhun Horvejkul
☆ Consentidos
★ Bang Min Ah
★ Park Ji Min
★ Shin Hye Jeong
★ Nichkhun Horvejkul
☆ Bad Minds
★ Bang Min Ah
★ Park Ji Min
★ Shin Hye Jeong
★ Nichkhun Horvejkul
☆ Good Minds
★ Bang Min Ah
★ Park Ji Min
★ Yoo Ki Hyun
★ Nichkhun Horvejkul
★ Lee Mi Joo
★ Yoo Ji Ae
☆ Joke
pan class="pj team-1thek">★ Bang Min Ah
★ Park Ji Min
★ Nichkhun Horvejkul
★ Lee Mi Joo
☆ Party
★ Bang Min Ah
★ Park Ji Min
★ Nichkhun Horvejkul
☆ Cura de reseca

---

☆ Alíados

---
☆ Consejeros

---

☆ Protegidos

---
☆ Protectores

---

☆ Trato Cordial

---
☆ Respeto

---
STUFF ABOUT ENEMIES HERE
STUFF ABOUT LOVERS HERE
STUFF ABOUT LOVERS HERE





Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Ven 30 Sep - 16:10
wish you were right here
Mis labios se entrevieron sorprendidos al ver que la víctima de mi lanzamiento había sido nada menos que una chica a quien al parecer casi dejo K.O, todo por no darme cuenta de la fuerza que ponía en juego ni tampoco en concentrarme del todo para encestar.— ¿Segura que estas bien? —Pregunto preocupado llevándome una mano hacia el cuello y hago una mueca con los labios sin quitarle vista de encima una vez que llego hasta ella al verla tirada en el suelo.— No tienes buena cara. Creo que casi te dejo sin cabeza. —Trato de otorgarle una nota de humor al asunto, pero en el fondo sabía que las cosas no estaban bien, y mi preocupación aumento al escucharle hablar. — No digas eso, fue mi culpa por no mirar a mi alrededor. Puede que sea tarde y todo, pero el que cometió el error fui yo. —Inquiero formando una línea recta en mis labios a medida que trato de buscar la manera de ayudarla.— ¿Enfermería? Claro te llevaré ahí pero primero deberías intentar sentarte o podrías terminar mareada por la posición en que estas. —Me coloco a su lado, y tiro suavemente de su brazo, afirmándola por la espalda con temor de que volviere a caerse de espaldas.— Tranquila, lo mío puede esperar. —Murmuro sonriendo levemente y a la vez sujetándola con cuidado.— Antes de ir a la enfermería, quédate así unos minutos. No vaya a ser que en pleno camino te desmayes o algo. —Dejo que se apoye en mi brazo y suelto un suspiro de la pura preocupación que tenía.

Aquella escena me había recordado a mi difunta hermana menor, en sus días antes de que cayera hospitalizada y no volviera nunca a casa. Siempre era yo quien le encontraba teniendo alguna crisis, y le terminaba llevando a la cama a regañadientes. “Wonppa, soy mayor y puedo caminar sola. No es necesario que me tomes en brazos.” Una sonrisa nostálgica se escapa de mis labios al recordar aquella frase que me decía con ese tono agudo de voz intentando sonar como una persona mayor.— ¿No estas mareada por casualidad? —Pregunto en tono suave volviendo a centrarme en la chica que sostenía.— O ¿Ves manchas? Es importante saber esto, puede que mi golpe te haya causado alguna contusión y prefiero asegurarme antes de ir a la enfermería. —Tenía conocimientos básicos sobre primeros auxilios, una cosa que siempre me ayuda en momentos como estos, donde mi torpeza e idiotez terminaba haciendo daño a alguien.

Era muy pequeño cuando aprendí a curarme y evaluar los síntomas de mi pequeña enfermiza hermana menor, pero me interesaba muchísimo saber como hacerle sentir mejor, y además darle la seguridad de que yo estaría para ella en todo momento.— Te ayudaré a ponerte de pie, pero nos sentaremos en las gradas. Cualquier esfuerzo físico puede empeorar la situación. —Añadí en tono serio y lentamente levante a la chica pasando mi brazo por detrás de sus hombros a la vez que la elevaba con cuidado, era bastante liviana y su cuerpo se inclinó hacia mío, suerte tuve que alcancé a reaccionar para sujetarle a la vez que caminaba hacia las gradas.— ¿Quieres agua? —Le tiendo una botella de agua que tenía reservada para más tarde, pero se la doy una vez que logro hacer que se siente.— El chico que te golpeó se llama WonWoo, y te pido disculpas por eso.
paragraph "quotes"
© LOUIS!



Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Ven 30 Sep - 16:13



L
orem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. In libero urna, semper at ullamcorper quis, mollis in metus. Fusce placerat facilisis felis, tempus laoreet lacus suscipit sit amet. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus et bibendum libero, quis fringilla mauris. Aenean pellentesque, mauris in placerat tristique, risus dolor imperdiet lectus, eget efficitur urna libero at lacus. Donec sodales justo sit amet nibh egestas gravida ut sagittis lacus.



Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. In libero urna, semper at ullamcorper quis, mollis in metus. Fusce placerat facilisis felis, tempus laoreet lacus suscipit sit amet. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus et bibendum libero, quis fringilla mauris. Aenean pellentesque, mauris in placerat tristique, risus dolor imperdiet lectus, eget efficitur urna libero at lacus. Donec sodales justo sit amet nibh egestas gravida ut sagittis lacus.





Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Jeu 13 Oct - 21:38




short title here

this is where your request would go. this is bold. the color is #dc7283 if you want to change it. the image will automatically resize.
fc name, age, extra
 



Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Mer 2 Nov - 13:15
Mélody
Izayoi Sakuya (Touhou)
Melody
17 ans
libre
Momartik Shiny
Espionne Servante (Esclave)
Hoenn - Unys
Attaque
Manie les couteau si vous voulez une arme sinon une attaque obligatoire de type glace au choix ♥
une petite citation ici
Physique&Caractère •
Réservé - Froide - Dévoué pour son maitre - Impartial - Solitaire - Peu curieuse - Agile - Combative - Doué dans tout - Adore la musique et la danse - S'occupe peu d'elle et s'oublie souvent - Cache sa douleur - Terrifiée de décevoir - Ferme facilement les yeux sur l'injustice - Se considère comme un monstre - Se descend facilement - Adroite de ses mains - Réfléchit souvent avant d'agir - Veut toujours bien faire - Déteste perdre - S'attache peu - Mais quand c'est le cas s'attache beaucoup trop - Loyal - Rancunière - A une peur bleu des souris - Déteste les gens qui sont contre son maitre - Maternelle - Érudit - Sait très bien mentir - Montre peu ses sentiments et ses émotions

Vous pouvez rajouter d'autre détails si vous voulez ~
Histoire •
Melody est née dans une troupe itinérante de pokémon dans Hoenn totalement contre les humains, ceux qu'ils capturent était chassé comme des bêtes pour l'amusement. Elle a un père Oniglali et une mère Lugulabre et une grande sœur funècire.

Sa génitrice à recueillis Kylian avant sa naissance, elle fait croire que c'est un Gobou mais 5 ans plus tard, le secret est révélé. Il sera enfermé avec les autres humains alors que sa mère suppliait en soulignant que c'est un enfant, hélas il sera quand même enfermé et chassé lors d'une chasse à l'homme.

Le jour de la chasse, des membres de chronos vont arrivé et capturer toute la troupe. Son père sera assassiné de sang froid et d'amusement par Carmelita Rosenwald. Melody sera enfermé avec sa mère et sa sœur dans une cage avec le reste de la troupe. Bien que des mois dans ce genre d'endroit à avoir faim et une hygiène de vie déplorable. Melody se fera arraché des bras de sa mère en étant choisis par Kylian adopté par les Rosenwald comme esclave de compagnie. Même si elle n'était pas d'accord, on lui a mit un collier qui envoie des décharges, elle l'a vite compris en allant rejoindre sa mère, son corps convulsé sous la décharge électrique. Elle quitta sa famille pour une vie d'esclave.

Durant son enfance, elle a appris à servir, à lire et écrire avec son maitre, bien que le moindre écart c'était un coup de jus. Elle ne jouait pas à la poupée, on lui rappelait O combien son maitre est important et que le moindre écart lui sera fatal. Elle n'a pas le droit de jouer avec les enfants, elle n'est là que pour servir son maitre et rien d'autre. On lui dit qu'elle est un monstre, qu'elle est une erreur de la nature. A force de maltraitance, ces messages rentre bien dans sa petite tête.

Mel' suivait la famille Rosewald partout, c'était la servante personnel de Kylian. Mais durant les dernières vacance à l'âge de 14 ans que son seul objectif de vie à échoué. En pleine nuit, un pokémon a attaqué son maitre, elle lui a brûlé . Le pokémon en question était sa sœur Sydney qui est venu sauver sa sœur. Elle poignarda sa propre sœur dans le dos de sang froid, car elle a attenté à la vie de son maitre. Prouvant alors sa dévotion pour Kylian, ainsi le fait d'enterrer tout lien avec ceux de sa race. Elle tentera de refroidir la brûlure, mais sera très vite éjecter par une décharge et un coup sur le côté par sa maitresse pleine de rage qui a vu son fils adoptive blessé soi-disant par sa faute pour son manque de réaction.

Elle a suivit son maitre à l'hopital pour des examens pour vérifier son état de santé. Il portera toute sa vie cette brûlure sur le corps, symbole de son inefficacité, elle pestera tout le temps en voyant cette marque. A la sortie de l'hopital, celle-ci sera puni par son maitre : Elle devra enlever tous ses vêtements ayant le droit de garder le sous vêtement du bas, et de marcher à ses côté dans sa tenue d'eve. Essayant de se montrer forte et compréhensive malgré la surprise. Bien qu'humilier elle avance au côté de son maitre pour revenir à la maison. Au milieu du chemin, elle se verra revêtir la veste de son maitre avec un sourire et il lui retira le collier comprenant qu'elle est fidèle envers lui. Ce geste lui réchauffera un peu le cœur.

Un an plus tard, elle stoppera une tentative assassina de son maitre et l'aidera à trouver le coupable en faisant des recherches. Ils découvriront que c'est l'actuel chef de la firme Pokeball qui a voulu faire disparaitre Kylian. Celui-ci va tenter de jouer un coup de poker en se rendant de lui même là bas. Ordonnant à Melody de ne rien faire et enregistrer la conversation, s'il meurt de tout publier à la vu de tous. Elle était morte d'inquiète et terrifié à ce qui peut lui arriver s'il meurt. Mais cela sera une réussite, Kylian découvre être l'héritier direct de la firme et la récupère d'un coup de maitre et va passer ensuite un contrat avec le boulot de son père dans Chronos.

Suite à ce contrat, Melody sera séparer de son maitre, plutôt envoyé en mission par celui-ci. Kylian déteste Avalon et veut aider Chronos. Il l'envoie dans ce groupe avec toute sa confiance. Mel' a juré de faire son possible pour plaire à son maitre. Elle est arrivé dans Avalon avec le mensonge d'être la défunte sœur de Sydney qu'elle c'est enfuit comme elle a pu. Cela fait maintenant quelques mois que celle-ci se trouve à faire des aller et retour avec Avalon et son maitre de temps en temps pour voir comment il va et faire ses rapports.


   
Relations
Prénom Nom • relation
texte texte texte texte
   
Prénom Nom • relation
texte texte texte texte
   
Prénom Nom • relation
texte texte texte texte

   
Commentaires
Mettre ici ce que vous cherchez, des détails. Si l'avatar est négociable, le pseudo etc. Lâchez vous !



Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Jeu 15 Déc - 15:03
Jack
Lavi (D Gray man)
Jack l'épouvantaiiil -Sbaf-
Orientation Sexuelle
26 ans
Pokémon ??? / Team ???
Chef des ???
Aloha - ???
Attaques/Armes/Équipement
texte texte texte texte de la mooort
J'incarne leurs rêves de liberté. Alors je ne peux jamais défaillir
Physique •
300 mots minimum

   
Caractère •
400 mots minimum

   
Histoire •
“Je vais vous raconter l’histoire d’une ravissante petite demoiselle appelée Lorry, cette petite brunette est bien adorable, elle a de beau yeux jaune étincelant. Elle veut vivre tranquillement dans sa petite vie touchante ! Mais, elle peut aller se faire voir Lorry car on va parler de moi, Jack ! Je suis un pirate ! Mais quel idiot, je viens de dire ce que je suis devant tout un public. En fait on va encore parler de Lorry. Comment ça on s’en fiche. Vous avez raison, je suis un pirate et je viens tout juste de vous piller, bonne journée Lapalapa !”

Et c’est en sautant par une fenêtre avec un peace sur les doigts que tu viens de commencer l’introduction de ton histoire. Jack, c’est un phénomène qu’on se demande toujours si c’est pas une blague ce chef. Toujours entrain de faire le pitre, toujours entrain de dormir. Pourtant, tu es cet homme qui garde la tête sur les épaules avec un grand sourire, tu es cette personne au passé bien trop lourds qui doit garder la tête levée vers le ciel. Rien n’aurait dit que tu aurais fini capitaine avec tant de responsabilités.


Mary-Read et toi, vous êtes nés le premier jour du printemps, les fleurs vous ont accueilli avec les plus grands sourires.  Tu es le second de la famille, tu es celui qui a hérité de ses gènes de Pokémon que toi-même tu ne trouvais clairement pas glamour. Il y avait des centaines de choix pour tes gênes, des dragons puissant, des pokémons contrôlant le feu des enfers, des démons qui hantent les cauchemars. Non. Toi, tu es une stupide algues avec juste pour exception d’être Shiny, bon certes il y a aussi le détail imposant de cette ancre que tu as eu rapidement comme “doudou”. Tu avais des parents tout à fait normal, un père cuisinier qui gérait un petit point de route pour les voyageurs qui venaient sur Poni, n’ayant que peu de ville, on peut dire qu’on était content de trouver des lieux pareil sur un coin de route. La petite particularité de votre mère, c’est qu’elle se disait voyante, elle lisait dans les cartes, le comble pour un spectre vous me direz. Jack et Mary-Read étaient des enfants tout à fait normal, la fille passait son temps à réviser et vouloir être la meilleure en classe, pendant que toi tu cherchais le meilleur moyen de fuite et coin d’herbe pour dormir.

Bien que ta mère était une aide pour ton père et voyante, elle n’était pas bête… Ô que non, elle devinait toujours quand tu mentais et aidait souvent sa fille pour ses devoirs, pendant que toi tu étais punis à la cuisine avec ton père pour l’aider. Au moins, le seul truc que tu as appris c’est la cuisine. Pourtant, bien que tu étais un enfant turbulent et sociable, tu passais ton temps à mentir sur ta race, tu avais hontes d’être une algues rouge, on se moquait souvent de toi, résultat c’est ta soeur qui les massacrait d’un bon coup de bouquin de la mort, que toi tu avais souvent le droit quand tu l’emmerdais beaucoup trop. Tu adorais ta soeur, car tu te demandais clairement si elle c’était pas planté de sexe cette fille. Votre mère vous avez donné une arcane en vous voyant dans votre façon d’être.

Mary-Read est l’arcane du Pendu.
Jack est l’arcane du Chariot.

Il est vrai que Jack en plus d’être une ancre, n’a pas vraiment apprécié d’être en plus de ça un chariot, ce qui a fait rire son père. Tu boudais souvent à cause de cette maudite race, en plus ta mère t’expliquait les significations, mais tu ne voyais qu’un vulgaire chariot. Ton père te souleva pour te mettre sur ses épaules, c’est le Galopa du dodo, disait-il en riant. Tu adorais monter sur les épaules de ton père, tu te sentais beaucoup plus grand que tout le monde. Bien que ta mère était une personne que les gens ne comprenait pas du tout, ton père l’aimait plus que tout sa petite spectre algueuse. Oui, vous aviez une famille normal, une vie trop normal. Au fond, peut être que tu aurais juste repris le point de ton père plus tard ? Peut être que tu aurais fini par comprendre qu’il faut travailler pour réussir. Au fond, il y avait rien de bien “étrange” dans votre début de vie.

Tu ouvres ton oeil en regardant le plafond, tu as oublié de fermer les volets, le soleil t’agresse la rétine. Te levant difficilement, tu saisis ton bandeau et sort de ton bureau en soupirant et t’étirant. Sur le chemin tu croises une petite tête enfouie dans ses genoux, te penchant avec un grand sourire, tu lui faisais peur avec un simple “bouh”. Elle pleurait cette petite? Pourquoi? Car elle a cassé le pot de gâteau en voulant en chaparder un. C’était le vase préféré de sa mère, disait-elle en se serrant la main qui saigne encore.

“Maman m’aime plus!
-Mais non! Mais Non ! Une maman, cela aimera toujours ses enfants quoiqu’ils font ! Aller !”

Tu l’as souleva en direction de son petit logement, toquant avec un grand sourire. La petite c’était caché contre ton torse terrorisée. Une maman aimera toujours ses enfants, comme le père. Les deux parents ouvrirent la porte et avec soulagement saisirent leur petite avec un grand sourire, la peur de voir leur progéniture blessé gravement sûrement. Oui, les parents seront prêt à tout pour leurs enfants….


Cela est arrivé beaucoup trop vite dans cette nuit où tout a changé. Le seul inconvénient d’être sur un coin de route, c’est que peu de personne passe et que personne ne vous connaît vraiment. Vous étiez seul, sans voisin, alors c’était très facile de vous enlever tous. Malgré le fusil du père contre les voleurs, malgré l’ancre qui transperçait les murs de votre mère, malgré toi qui tentait de défendre ta soeur, vous avez vites fini dans les vapes pour disparaître en pleine nature. La chute en enfer est vite arrivé sans que vous n’ayez vu le trou. Vous avez fini dans des cellules toutes semblables aux autres, remplis de gens que vous ne connaissiez pas du tout. Votre père hurlait pour vous faire sortir, il a juste finit électrocuté par des matraques, ce qui vous a terrifié toi et ta soeur. Votre mère se précipita sur son bien aimé pour le serrer, elle craint peut ce genre de chose.

Mais, votre père avez beau crier, il avait beau supplier de sortir d’ici, rien ne se passait. Votre génitrice racontait des histoires pour vous apaiser un peu durant votre sommeil, mais parfois tu l’entendais pleurer contre son époux, ce qui te faisait serrer le poing. Les jours passèrent, la nourriture était maigre, il n’y avait pas grand chose pour survivre dans cet espace restreint. Il y avait des gens qui partait pour revenir dans leur cellule, ils étaient assez changeant chaque fois qu’ils revenaient. Vous en aviez peur, même votre mère avait peur en vous serrant contre elle. La situation était totalement incompréhensible pour des enfants, bien qu’on tentait de vous apaiser avec des dires de voyante, des histoires fantastique, on sentait dans la voix de la narratrice cette peur qui la faisait trembler. Vous n’aviez plus de prénom, vous étiez des chiffre avec des lettres. Comme des bêtes, on vous l’a tatoué sur le bras, c’était douloureux.

Mary-Read était le numéro : F-777
Jack était le numéro : M-1412

Ce matricule était tatoué sur vos épaules, il était immonde est douloureux. Les hommes se moquaient de Mary qui avait le chiffre dit Porte-Bonheur. Sur un coup de rage, le père frappa un des hommes. Il sera revenu auprès de vous une soirée plus tard, fatigué et couvert de contusion. Vous ne compreniez pas du tout le but et la raison de tout cela. Puis, vous avez compris ce que cela voulait signifier ces chiffres, un ordre de passage. De temps en temps, un matricule était répété par les hommes en blouse blanche. Vous trembliez chaque fois qu’il passait devant la cage. Puis l’événement fatidique est arrivé. Un numéro est cité, c’est celui de votre père. On l’a traîné loin de vous, dans les cries de votre mère. On a frappé votre mère. On vous a rendu votre père quelques heures plus tard, il était épuisé.

Puis ce schéma a eu lieu une autre fois.
Puis une troisième fois.
Et encore.
Encore.
Encore.


Cependant, cela se termina un moment. Votre père n’était plus revenu. Votre mère pleurait en comprenant, bien qu’elle mentait en disant qu’il va revenir. Toi, Jack tu y croyais, Mary-Read semblait comprendre vu qu’elle te hurlait dessus, malgré son peu de force, d’arrêter de croire que vous allez sortir de là. Vous aviez trop maigris, vous vous sentiez si mal. La notion du temps était totalement oublié, il n’y avait que les cheveux de Mary qui indiquait que le temps passe toujours. Le froid venait souvent vous ronger, alors vous vous colliez l’un contre l’autre, avec ton grand sourire stupide de crétin. Pourtant, la faim et cette situation pour des enfants devenait de plus en plus dur. Votre mère voyait les autres partirent, certains mourraient de cette situation, d’autre était emporté, elle avait tellement peur pour vous. Alors, elle a fait ce que toute mère ferait pour ses enfants. Attirant l’attention des gardes, elle murmura des mots à celui-ci. Elle se fait emmener, pour revenir avec un peu de nourriture quelques heures plus tard. C’était la fête pour vous, bien que maman était étrangement épuisé et plein de bandage au bras.

Elle a recommencé.
Ses veines étaient noires.
Encore un peu de nourriture.

Puis alors qu’elle allait partir, malgré qu’elle avait du mal à marcher, elle glissa sa main sur le visage de ses jumeaux. Elle tomba devant les hommes qui grognèrent. Jack l’a releva comme il pouvait, il vit alors le regard attristé de sa mère. Elle passa sa main devant son visage et sourie.

“Continue de sourire Jack, cela te va si bien.”

Puis, elle partit en glissant sa main sur la tête de Mary-Read qui voulait la retenir. Puis la porte c’est fermé devant vous. Tu posas ta main sur la porte, puis vous avez attendu, comme d’habitude. Un garde ouvrit la porte pour vous jeter votre pitance et la referma. Vous avez attendu, toujours dans l’espoir de revoir votre mère. Bien qu’en posant la main encore une fois sur la porte, des longues heures passé, tu commençais à comprendre la situation. Serrant le poing, pour ne rien faire, tu trancha ton visage attristé que tu offrais à cette porte, pour un grand sourire.

“Riri ! Quand on sortira de là, on ira voir le festival que nous à promis maman! On y est allé une fois, mais je m’en souviens plus trop ! Puis j’ai trop envie de manger leur brochette ! Ca sera mon premier repas !
-Tais-toi.
-Bah, je t’en laisserais Riri !
-ARRETE ! On sortira jamais de là ! Maman ne reviendra pas ! Tout comme papa ! On est seul, crétin !
-Ce qui fait deux alors !
-.....mais arrête !
-Aller ça va aller Riri!
-Stop stop stop stop ! Arrête d’y croire ! On va mourir ! On reverras plus le ciel bleu! Alors arrête de sourire ! Arrête !
-Mais si !”

Elle s'est jetée sur toi pour te frapper contre son torse, tu avais l’habitude de ses coups surpuissant, mais là il était faible, tu l’entendais pleurer, tu l’entendais dire à répétition” Arrête”. Pourtant tu gardais ton sourire, malgré le fait que tes larmes coulaient, tu n’es pas assez fort pour supporter ça. Elle c’est stoppé en fondant en chagrin en serrant les lambeaux de tes vêtements.

“T’en fait pas Mary-Read… Je te le dis, je te referais voir le ciel bleu… On est tous les deux, on sera fort. On y arrivera, tu verras.”

Tu frottes tes yeux avec ton bras, tu ne dois pas pleurer. Tu lui frottais les cheveux à l'ébouriffer plus qu’elle ne l’était déjà. Tu n’avais que d’objectif que de sortir d’ici, tu lui as fait cette promesse stupide. Alors, tu voudras la tenir plus que tout. Malgré que cela soit dur, tu volais de la nourriture, tu te faisais frapper, mais tu te défendais comme tu pouvais. Un grand sourire tout fier, malgré Mary-Read qui te criait le peu qu’elle pouvait sur toi. Mais, elle aussi volait, elle aussi était frappée, vous faisiez comme vous pouviez pour survivre. Vous ne saviez pas comment, ni par quel miracle vous surviviez à cela. Mais, même toi, tu ne te voyais pas vivre éternellement comme ça.

Cependant, le destin est arrivé, le chariot et le pendu ont vu leur destin se faire enfin. Tu jouais avec les cheveux de Mary-Read contre son gré, mais cela vous occupent, jusqu’à voir une ombre plutôt étrange passer devant vous, clignant des yeux vous n’avez pas trop compris. Bien qu’on entendait du bruit sourd venant d’un peu partout. Vous vous regardiez en haussant les sourcils, rien n’est compréhensible ici. C’est alors qu’un grand vacarme et tremblement vous fait mettre à terre. il y avait plein de poussière, on vous entendiez tousser avec plusieurs personnes. Quand tu as relevé la tête, tu remarques alors que cette porte toujours fermé était tordue. Un grand sourire sur ton visage, tu te levas rapidement pour regarder.

“On peut sortir Riri !
-C’est peut être un piège….
-Mais non ! Aller ! “

Elle avait peur de l'extérieur, au fond combien de temps vous êtes resté là ? Trop longtemps. Tu voyais ses mains trembler, alors tu lui as saisis le bras pour la mettre sur ton dos, tu seras ses jambes qui refusent de marcher. Courant et sautant dans tous les sens pour avancer, tu ne sais même pas où tu vas. Montant les escaliers, esquivant les combats, tu ne comprenais pas ce qu’il se passait, ni même le pourquoi du comment, mais tu courais. Bien que tu entendis alors la voix de Mary hurler un “Attention”. Tu as juste eu le temps de voir une ombre que tu as glissé sur le côté en lâchant Mary pour finir au sol. Étant un peu chamboulé, tu reprends vite tes esprits, bien que tu ressentis un grand coup dans le ventre qui t’a fait gémir.

“Saleté de môme!”

C’était un des garde que vous avez souvent eu à faire quand vous avait piqué pour manger. Tu entendais la voix de Mary terrifiée. Tu te releva difficilement, voyant cet homme armé d’un couteau à cran, pas grand chose pour sa survie certes. Il avait peur, il avait peur de vous ? Tu essaie d’esquiver, mais tu es trop faible. Tu n’étais qu’un punching Ball pour lui. Bien que tu ne savais pas du tout quoi faire, tu entends alors cette voix que tu reconnais malgré la douleur et la confusion. Tu relèves la tête, en la voyant pointer quelques chose au dessus. Un sourire sur ton visage, tu fais alors ton attaque de race : Ancrage. Lançant alors ton ancre sur l’homme, bien qu’il esquiva, mais finit enchaîné comme prévus. Tu avais du mal à le retenir au fond, il te tirait vers lui.

“VAS Y !”

C’est alors que Mary jetta de toute ses forces une pierre qui percuta l’équilibre fragile d’un gros tas de débris au dessus de leur tête, le plafond ne tenait pas beaucoup. Mais, vous n’aviez pas prévus que tu sois tiré dans le piège avec le monstre. Un long silence, tu entends des grattement, tu te sens étrange, comme dans un état second. Euphorique? Non? Alors, que tu vois un peu de lumière et sent alors que quelqu’un te tire hors du piège, tu vois alors le visage de Mary, un grand sourire sur ton visage, alors que le siens est totalement horrifique.

“T’étais Génial Riri !
-Ja-Jack…
-La vache, on défonce tout !
-Jack…
-J’ai rien !
-Ton...Oeil droit…”

Dans une sorte d’état de choc et dans l’euphorie, tu n’avais pas encore remarqué que tu avais un champs de vision restreint. Ca commence à piquer, ça commence à tourner pour toi… Non, tu ne dois pas tomber. Malgré que tu sens les vertiges, tu saisis le bras de ta jumelle pour la remettre sur ton dos, tu cours, encore une fois, donnant tout. Toujours sans savoir ce qu’il se passe et en ne sachant pas du tout où tu vas. Bien que tu entends une voix assez forte et grave. Parlant de libération, d'extérieur. Les anciens prisonniers étaient là, eux aussi devant un homme vieux et imposant. Bien que toi tu passes tout ce petit monde en courant, tu les bouscules, même lui, cet homme qui semble être l'instigateur de tout cela. C’est alors que tu te stoppes d’un coup, essoufflé, tendant le bras

“Re-Regarde, comme le ciel est bleu, Mary-Read….”

Ta voix était tremblante, tu souriais, tu as tenu ta promesse. Tu poussas un rire, avec une larme qui coula le long de ton visage. Rire de nervosité, cette foule vous regarde toi et Mary-Read. Bien que tu sens qu’elle se retire de ton dos, tu sens alors tout le poids de la douleur et de la fatigue, tu commences alors à t’effondrer sur le côté.

“JACK !” hurla-t-elle.
“Ne t’en fait pas petite.” Dit cet homme qui parlait au prisonnier. “Ton frère est épuisé, nous allons le soigner avec toi. C’est terminé maintenant .Vous êtes libres. Et il t’a offert en cadeau le plus beau, un magnifique ciel bleu, alors regarde le ce ciel qu’il t’a offert, ne lui tourne pas le dos.”

Tu souriras encore, bien que tu perdis vite connaissance dans les bras de cet homme. Tu te réveillas des jours plus tard, bien sûr dès le réveil, c’est ta frangine qui t’accueille dans de nouveau vêtement propre et une coupe de cheveux vachement plus courte et propre.

“Tu sens enfin bon Riri!”

Au moins, tu étais déjà dans un lit d'hôpital, alors tu n’allais pas beaucoup bouger d’où tu étais. Voyant encore les étoiles, tu entends des personnes parler, tu vis le visage d’une femme au cheveux blanc et le visage un peu touché par le temps. Penchant un peu la tête, tu la fixas, mais avant de dire une bêtise, tu te fais examiner, tu sens encore la douleur de ta blessure. Tu as perdu l’usage d’un oeil, c’est pas pratique, mais tu vas devoir faire avec. Gardant tout de même ton grand sourire, tu entends alors la porte s’ouvrir pour laisser place à une personne que tu as déjà vu, un vieux, c’est la première chose que tu as pensé en le voyant. Il était baraqué et un peu imposant, tu leva la main avec un grand sourire, malgré la politesse de Mary-Read qui s’incline un peu, toujours aussi décontracté.

“Merci d’avoir pris soins de Riri !
-Ce n’est rien, nous comprenons l’enfer dans lequel vous étiez. Nous étions pareil, il y a très longtemps de cela. J’ai subit ce changement que vous avez dû parler, mais moi je n’étais pas en liberté comme les autres, j’étais un simple Nounourson à l’époque” C’est alors qu’un coup parta violament sur la tête de Jack.
-Il a l’habitude cet idiot, quelle idée de pouffer!
-Ahem. Nous étions des prisonniers de Guerre, des cobayes comme vous deux, où l'on voulait faire de nous et les être humains de puissantes armes. J’ai perdu toute ma famille dans cette solution ultime pour la guerre. Mais dès que nous avons changé. Nous sommes devenu plus fort, nous avons fait la révolution contre ces personnes immonde qui voulaient continuer malgré le changement, car c’était “intéressant”. C’est ainsi que Nyx est né.
-Niq- ?
-NYX ! Chut !
Il a rit au moins “ Oui, Nyx, c’est chez nous que vous vous trouvez. Suite à la destruction de tous les labos, nous sommes devenu une famille tous ensemble. Nous qui avons tout perdu contre l’avidité des autres, nous sommes devenu cette part sombre du monde. Des pirates, qui ont besoin de vivre comme ils peuvent. Nous sommes tous reconnaissables par nos tatouage à l’épaule nous les anciens cobays.” Il tira sur son haut pour montrer un tatouage de symbole Alola. “Pour camoufler cette marque immonde nous l'avons fait changer.”
-Trop stylé ! J’en veux un comme ça moi !
-Plus tard, tu es un peu jeune encore. Rit-il. Mais, il n’y a pas que cela. Avant de te poser une certaine question, je vais te parler aussi d’un Objectif que nous avons.
-Oh non… Faut renoncer au bonbon?
-.....Ahem. Dans notre famille, nous possédons cette haine contre les légendaires, nous ne sommes pas tous des cobays, certains viennent nous rejoindre par colère contre eux ou tout simplement qu’ils n’ont nulle part où aller. Nous possédons une arme contre eux, ce qu’on a utilisé sûr nous, c’est devenu notre arme car c’est grâce à nous qu’il existe. Nous voulons vengeance.
-Oh?
-Tu le seras plus tard, si tu réponds à ma question. Petit, toi qui a connu cette horreur, veux-tu rejoindre nos rangs?
-.....Vous êtes contre des dieux? La vache. Faites pas les choses à moitié le vieux !
-C’est à cause d’eux que nous avons tout perdu, s’ils n’avaient pas agit avant on en serait sûrement pas là. Tu aurais encore ta famille.
-....Vrai que la prière n’a pas ramené mes parents. Bon ! Okay, tout façon, Riri et moi on a nul part où aller le vieux !
-C’est Bellamy.
-T’es un bel ami le vieux ! Non pas taper !”

Tu riais comme un idiot devant cette personne accablé par ta stupidité. Vous étiez dans une île artificielle immense, on dirait presque une ville tout entière. Des appartement, une végétation verdoyante, un lieu d’entrainement, tu regardes tout émerveillé. Bien que tu boitais un peu par les courbatures et ton sommeil de plomb de quelques jours. Mary-Read te tirais en te faisant tout visiter, elle en savait des choses, ce qui te fait sourire. Avant de finir dans une grande salle rempli d’une grande stèle recouverte de fleur en longueur. Tu te stoppas alors devant ce que te pointe Mary.

“Au victime de la guerre et de l'égoïsme :
Dante et Scarlet Hawkins”

Tu posas ta main sur les noms gravés récemment, Mary a dû le demander. Tu remarques les fleurs posé récemment avec le nom des parents dessus, tu comprends alors que c’est bien elle qui a du faire ce qu’elle pouvait.

“Maman et papa, n’avait plus de…. Enfin, on ne pouvait pas les enterrer, mais j’ai fait ce que j’ai pu !
-On demandera à retourner à la maison! Chercher des petits trucs !
-C’est déjà fait, on y va dès que tu es sur pied !”

Un rire de ta personne, elle prévoit toujours tout ta jumelle. Une nouvelle vie s’ouvre à vous. Malgré la lourde pertes de tes parents et de ton ancienne vie. Pourtant, te voilà avec une “famille”, avec d’autre enfant comme vous qui avez tout perdu de la même façon. Bien que tu fais un peu la tête en apprenant qu’il y avait aussi école là-dedans. Et cette fois fuir était beaucoup plus dur, Mary-Read retrouva vite sa place de première dans la classe alors que toi la place des derniers était suffisante. Cependant, il y avait bien un cour que tu adorais, c’était le cour de combat, où tu pouvais évoluer très vite dedans. Pour dire tu te jetais sur le chef en personne pour l’attaquer comme un petit vaurien, bien que tu finissais vite au sol à moitié assommé. Cela faisait rire les gens qui te voient faire. Bien que ce n’était pas super bon pour la tête, peut être que cela explique pourquoi tu es si idiot ? Tu voulais être plus fort que le chef, plus fort que tout le monde pour protéger le monde. Tu étais une lumière trop optimiste, et cette lumière a trouvé comme une ombre qui la suivait.

Il n’était pas vraiment impressionnant, ni même remarquable dans le fond. Il était lui aussi comme Mary, un humain. Il passait son temps à lire des livres d’aventure. Pourtant, il était très peureux de tout, il n’aimait pas les bêtises des autres, il ne voulait pas aller dans les délires des gens s’il y avait le risque de se faire disputer. Il s'appelait Valére, tu l’as agressé avec un grand sourire pour trouver une planque car tu fuyais ta soeur comme d’habitude. Il n’a rien fait, car il avait peur, tu l’as entraîné dans ton malheur avec le sourire, il était tellement pleurnichard. Pourtant quand vous vous êtes caché dans une caisse et que vous êtes sortie sans problème, vous avez un peu rit, il a sentit l’adrénaline de ta vie. Sans trop comprendre, ni même t’en rendre compte, il c’est très vite attaché à toi. Bien que vous étiez tout opposé, vous êtes devenu ami. Il avait encore ses deux parents, ce qui t'a surpris en les voyants le chercher. Pourtant, la jalousie n’était pas là, au contraire te faire comparer à lui en mode positif, tu bombais le torse. Chaque jours étaient le même, tu courais pour fuir le cours, tu venais en courant pour les cours de combat, puis tu partais jouer avec Valère.

Puis d’enfant vous avez grandi, le grand jour de changer ce tatouage est arrivé. Valère n’en avait pas lui, du fait qu’il était encore dans le ventre de sa mère pendant ce moment, donc il est né ici pendant que toi tu vivais joyeusement à l'extérieur. Tu lui frottais la tête en riant. Tu regarde l’aiguille, puis tu posas le dessins que tu voulais, la personne regarde un peu surprise.

“Je suis pas bon dans le dessins, mais j’aimerais ça. ! Ma mémoire me joue des tours peut être, mais c’est un souvenir.”

Tu avais dessiné une cercle d’arcane de tes souvenirs. Tu as eu un peu d’aide de Mary-Read pour cela. Des runes tout autour, chacune un symbole. Une lune en son centre et dans le cercle qu’elle laisse , un pentacle et le chiffre 7 en romain. Pour les gens cela ne symbolise sûrement rien, mais pour toi cela voulait dire beaucoup. Un héritage de tes parents et de tes souvenirs. Tu le regardais fièrement devant la glace quand il n’était plus rouge. Pour toi, il était trop stylé, bien que Valère trouvait que cela faisait un peu gros, c’est alors que tu es partie sur une blague trop osé, il est devenu tout rouge.

Tu regardes la stèle qui a pris de nouveau nom encore et encore. Toujours plus de fleur, toujours plus de pleure dans cet endroit. Tu poses la main sur ton épaule en regardant le ciel, il fait toujours aussi nuit. Un petit rire que tu fais tout seul.

“La nostalgie, c’est toujours cool. Sauf quand cela remonte les souvenirs. Enfin, je commence à me dire que je suis un pitoyable Chariot.”

Tu avances le long de la stèle pour la quitter et finir devant une autre tombe, allumant un cierge et le posant devant. Les mains jointent devant cette pierre beaucoup trop froide, tu fouilles dans une sorte de sacoche, posant délicatement un objet.

Vous étiez pourtant non loin de l’âge de la raison, mais tu ne pouvais pas t’empêcher d’être un clown. Même pendant les missions de vol tu étais le pire. Pourtant, tu étais cette personne qui veut juste profiter de la vie comme il le souhaite. Les enfants t’adoraient au moins, c’était le repos du guerrier quand ils se jetaient tous sur toi pour faire câlin. Bien qu’il n’y a pas une minute où tu n’es pas calme. Même sur le bateau tu étais le premier à t’amuser sur le rebord et même à plonger dans l’eau pour t’amuser. Bien que parfois l’équipage faisait la blague de te jeter par dessus bord quand il disait jeter l’ancre. Même si maintenant, ce ne sont plus les anciens bateau, il n’y a plus d’ancre mais un moteur, mais c’est amusant de faire ce genre de blague. Bon okay, il y a encore les voiles, pour les économies de moteur parfois, il faut être un peu écolo ? Non, soi disant c’est pour le vieux qui aime bien la “nostalgie”. Tu étais souvent en haut dans les cordages en punition quand vous vouliez ouvrir les voiles, c’était pas du tout cool, tu le maudissais souvent celui-là. Tu finissais souvent la tête en bas avec la nausée, tu n’étais qu’un novice pour beaucoup, mais tu faisais rire, c’est ce qui t’amusais.

La blague stupide d’imiter un nounourson devant le chef était de très mauvaise augure. Tu terminais par faire la chaise pendant 20 minutes devant tout le monde avec du poids sur les genoux. Il est très sensible sur sa race le Vieux. Quand tu disais cela, tu finissais avec le double poids, tu gardais le sourire même si tu douillais, ce qui faisait souvent soupirer Mary-Read.

Puis, ce que redoutaient beaucoup de membre est arrivé. Tu te souviens de ce jour, car tu avais encore fait une blague stupide. Vous veniez de voler un transport d’argent pour île, fier comme pas possible tu es partie annoncé la nouvelle, tu attendais la phrase : Et donc qu’avait-il dedans ? Tu as confirmé l’argent et surtout tu as sortis une peluche de Nounourson avec un grand sourire en lui tendant. Donc quelques heures plus tard à ton réveil, une annonce a été faite par sa fille : Grâce, l’infirmière qui prend soin de tout le monde. Bien que le sujet de sa petite poitrine fait très mal.

“Mes amis, mon père se faisant de plus en plus affaiblie par le temps, ne pourra continuer de se battre à nos côté. Donc, comme vous le doutez depuis un moment, un nouveau chef sera désigné bientôt, mon père réfléchit encore, donc donnez le meilleur de vous même! Tout le monde à sa chance ! “

C’est ainsi que tout Nyx se motiva, devenir chef était une position honorable et respectueuse. Même toi, tu voulais cette place. Juste pour être tranquille dans le fond. Tu avais maintenant un seul objectif en tête, devenir le meilleur. Bien que vous ne saviez pas le barème pour être chef, donc vous faisiez tous un peu n’importe quoi. Cependant, il y en avait qui ne voulait pas être, comme Valère qui voulait plus être un membre qu’un dirigeant, tu le chariais beaucoup en disant que quand tu seras chef, tu en feras ton larbin attitré. Vous riez beaucoup de vos défaut, de vos échec stupides, c’était ton meilleur ami dans le fond.

Pourtant ce meilleur ami que tu adorais à connu plus tard le désespoir que tu as ressentis jeune. Vous rentriez d’une exploration au sujet de l’étrange voile, il n’y avait rien de concret dans le fond. Mais, quand le visage attristé de Grâce vous accueillez, vous avez bien vite compris que quelque chose n’allait pas.

“Un groupe a été assassiné par un Légendaire…. Ils l’ont rencontré sur la route, ils ont voulu essayé… Nous sommes désolé. Valère.”

Tu n’as pas eu le temps de comprendre que tu as vu Valère courir rapidement, tu as eu du mal à suivre. C’est alors que tu le vu figé devant l’ouverture de porte, t’approchant doucement, tu remarques alors deux corps le voile blanc sur le visage. Tu as tenté de poser ta main sur son épaule, mais il te la repousser pour partir dans ses appartements. Tu terminas devant une porte fermé, tu savais que trop bien dans l’état qu’il était. Tu avais beau tapé contre sa porte, même Mary-Read a tenté. Le silence était un peu trop lourd, tu revenais chaque jours pour lui parler, mais t’avais plus l’impression de parler à une porte qu’à Valère. Vous tourniez souvent chacun votre tour, en espérant qu’il ne fait pas de bêtise. Puis, il est ressorti d’un coup les traits tirés, pourtant il a attesté qu’il allait bien d’un bien maigre sourire. Tu lui frottais les cheveux, mais c’était pas la même chose qu’avant. Pourtant, comme un égoïste, tu pensais aussi à toi et ta futur place de chef. C’était une longue attente.

Enfin, le choix est arrivé. Ce jour là, tu n’avais pas beaucoup dormit tout excité. Comme d’habitude Mary-Read est venu te chercher, mais pas comme d’habitude, elle semblait être travaillé par quelque chose. Tu lui parlais de tout est rien, que tu savais déjà qui tu voudrais en bras droit, qui tu voulais à chaque poste en riant. Pourtant, tu sentais une chose étrange planante, tu ne comprenais plus trop les gens ? Non, c’était autre chose. Tu arrivas devant Grâce, tous qui sont intéressé par le poste se trouve ici. Un grand sourire sur ta tête béa, les bras derrière la tête, prêt à entendre ton nom cité par la fille du futur-ex chef.

“Mon père a fait son choix.” Un lourd silence ce fait. “C’était un lourd choix, mais il est désormais fait. Mary-Read Hawkins, tu as été choisis pour hériter de Nyx.” Dit-elle avec un grand sourire.

Un petit silence c’est fait avec que tout le groupe félicite l’une des seules filles à avoir réussie. Pourtant, toi Jack qui devrait être heureux pour ta sœur, tu as sentis comme une sorte de point dans ton corps. Jalousie? Trahisons? Tu serras le poing, tu souriais pour ta sœur, lui frottant les cheveux en riant, ce qui l’a fait hurlé. Pourtant, tu étais totalement mort de jalousie envers elle, pourquoi elle? Pourquoi pas toi ? Après la petite fête pour la félicité, tu avances en direction de ta chambre, bien que celle-ci t’arrête, ton visage se retranche d’un sourire.

“Je… Je suis désolé Jack. Quand on me l’a appris à l’avance, je ne savais pas comment te le dire e-
-Valère te ferais un bon sous chef ! Je le pense.
-A-Ah…
-Aller Bonne nuit Riri !
-Bonne nuit Jack.”

Un sourire échangé entre vous deux, tu fermas la porte doucement avant de faire disparaître le sourire que tu avais fait à ta sœur. Tu te mordais la lèvre inférieure, avant de donner un coup dans le mur. La rage avait recouvert ton poing, cela t’agace plus que tout que celui soit tourné vers ta jumelle. C’est alors que tu as trouvé la solution, remarquant ton sac posé sur ton lit. Du jour au lendemain, tu as disparu sans laisser de trace. Tu es partie comme dans une sorte de voyage pèlerinage, pour te changer les idées. Tu savais déjà que Mary allait être morte d'inquiétude et pleine de colère, une sorte de petit cadeau by Jack.

C’est ainsi que ta vie de voyageur commence, voulant découvrir la vie des gens dans une vie itinérante. Tu entendais parfois les prouesses de Nyx, ce qui te fait rire. Tu apprenais le dur labeur de travailler un peu, la cuisine était ce que tu savais faire de mieux avec les souvenirs de ton père.Tu participais à la vie local, saluant tout le monde, volant discrètement avec un grand sourire. Tu te servais de ta belle bouille pour obtenir ce que tu voulais. Tu étais un bien piètre charlatan. Tu t’amusais bien de cette nouvelle vie. Peut être que tu reviendras chez Nyx? Mais pour le moment, c’est plein de liberté que tu vie ta nouvelle vie.

Cela faisait presqu’un an que tu voyageais, parfois tu voyais ta soeur dans les rues que tu évitais, bien que tu te doutes bien de la scène qu’elle va te faire le jour où tu vas revenir. Tu vivais comme un criminel dans le fond, car tu ne voulais pas revenir ou supporter ta soeur qui te hurle dessus. Tu vivais au grès du vent comme un pirate, là où il t’emporte tu y allais. C’est alors que tu as fait la rencontre de cette personne. Tu levas la tête pour alors remarquer cette ombre sur le toit. Clignant de l’oeil, tu remarques alors que cette ombre commence à chute dans le vide, te fallut pas longtemps pour courir rattraper cette ombre qui chute. Tu t’es jeté comme tu pouvais pour rattrapé cette personne pour finir au sol dans la douleur de ton côté. Rouvrant un peu les yeux, tu remarques cette masse de cheveux brune, mais un corps assez léger.

“Eh bah, si c’est une façon d’apprendre à voler, je trouve cela un peu radical !”

Tu riais devant cela, bien que la personne ne semble pas bouger. Te relevant doucement, tu croises enfin le regarde la jeune fille semble-t-il. Des yeux violet, mais fuyant, et un silence plutôt très lourds. Tu ne savais pas du tout comment abordé la demoiselle qui vient de faire un saut de l’ange.

“Euh. Moi c’est Jack ! Et toi?
-.....
-Enchanté !
-....
-Bon, vu que tu veux pas me donner ton prénom, je vais t’en trouver un…
-...
-T’as une tête à t'appeler Vivi !
-...
-Alors, ma petite Vivi, pourquoi ce saut ! Bon je pense que t’as pas glissé ?
-...
-Ou alors tu es très maladroite Vivi.
-...
-Viviiiii?
-Arrête!”

Dit-elle en te repoussant et partant en courant. Au moins tu as eu une réaction de la demoiselle, bien que par sécurité tu l’as suivis comme tu pouvais. Elle va vite la demoiselle ! Bien que tu lui attrapa le bras avant de se faire renverser, tu l’as souleva dans les airs en évitant qu’un coup de pied bien placé se termine on ne sait où.

“Calme toi, tu vas te faire mal !
-Arrête de vouloir m’aider enfoiré !
-De si méchant mot de la bouche d’une petite demoiselle ça fait mal ! Moi qui te croyait adorable Vivi…
-Je m’appelle pas Vivi! C’est Erika !
-Ma pauvre VIvi…
-Mademoiselle Erika ! Bon sang, vous étiez partie où ! J’étais morte d'inquiétude.”

Une femme blonde coiffé à quatre épingles arrive devant toi et la femme, vu son regard, tu l’as posa tout de suite en gardant une certaine distance. Bien que tu remarque le regarde de la jeune femme descendre vers le sol, ne voulant pas affronter la personne. La coiffée trop propre s’excuse auprès de toi, bien que tu ne savais pas du tout quoi dire. Elle monta dans une voiture luxueuse avant de disparaître de ta vu. Bien sûr la première chose que tu as pensé.

“Voiture de riche, une bourge…. Argent !”

Dis-tu en tapant du poing dans ta main et allant comme un voleur heureux vers sa proie. Un grand sourire sur ton visage stupide, il manquerait plus que tu sautilles comme un idiot pour être discret. C’est alors que tu retrouves la grande maison, super sécurisé, c’est plus dur que tu ne le pensais, regardant un peu partout, tu n’arrives qu'à voir le toit de cette baraque trop bourgeoise. Faisant une mine boudeuse, tu rebrousses chemin. Mais, tu avais déjà une idée en tête.

Quelques jours plus tard, les jumelles en poche, tu ne fais plus qu’un avec le le gazon et les buissons, même si tu es clairement une tâche rouge dans tout ce vert. C’est alors que tu sors de ta tanière pour aller dans une sorte d’abordage. D’ombre en ombre, tu te faufiles pour arriver sur le toit de l’école tranquillement. On va pas dire qu’ils doivent s’attendre à une visite de ce genre. Tu attends tranquillement les bras croisées en regardant le ciel, jusqu'à entendre le bruit d’une porte s’ouvrir. Te penchant un peu, tu regardes la personne qui vient de pénétrer dans le dernier étage, comme prévus c’était bien la bonne personne.  

“15h30, on monte sur le toit pour respirer un coup !
-......Qu’est-ce que tu fais la ?!
-Je viens être remboursé, tu me dois la vie !
-....T’es un pédo.
-Nan, je préfères les filles beaucoup plus for-”. tu n’as pas eu le temps de finir que tu te prends un coup dans le ventre. “Okay…. Okay, je suis juste inquiet de ton état, on ne se jette pas dans le vide comme ça.
-Je fais ce que je veux. C’est pas tes oignons.
-Bah voyons Vivi..
-Erika !
-Tu m’as pas dit ton prénom en premier, j’ai adopté le Vivi. J’aime bien les prénom qui se répète.
-Laisse moi tranquille !
-Alors ?
-Quoi?
- Pourquoi une petite fille modèle veut faire le grand saut?
-Je fais ce que je veux je t’ai dit ! “

Elle partit en courant et te poussant, bien que sa force était beaucoup trop faible. Tu tournas la tête en regardant la porte se fermer, tu soupirais longuement, pas très sociable la petite. Mais pour toi, elle était le seul moyen de pouvoir rentrer dans cette maison. Bien que tu ne comprenais pas trop son planning, elle ne sortait jamais? Regardant ton bout de papier griffonné. Tu penches la tête en essayant de comprendre comment une gamine peut tenir ce genre de chose. Son temps de vie était très strict. Cela se résume à : Ecole, cours de violon, cours du soir, maison, école, sport, cours du soir, maison, et encore et toujours la même chose. Le week-end, elle ne sortait pas chez elle, enfin, tu es resté longtemps devant en soupirant, elle ne sort jamais ? Tu ne savais pas trop comment aborder ce genre de personne enfermé dans une bulle, bien que cette tentative de suicide te travaillais, miss parfaite ne va pas bien. Regardant le ciel, tu affiches un sourire, une idée n’est-ce pas ? O que oui.

Tu attendais dans un coins, tu attendais le bon moment. C’est long, mais tu as le temps. Puis le moment est enfin venu, elle allait bien re-craquer encore une fois. Tu suivais discrètement d’ombre en ombre avant de la voir marcher pour attendre le grand moment, sûrement le train? D’un geste plutôt délicat, tu lui saisis le bras au bon moment pour l'embarqué avec toi. Malgré sa colère et sa détresse, tu la “kidnappes”

“Lâche moi !
-T'inquiète je gères ! Je vais t’emmener au paradis !”
-Quoi?”

Tu avances tranquillement, la petite sous le bras. Descendant dans les quartiers qu’elle ne doit sûrement pas connaître. Un grand sourire sur ton visage, tu l’as posé dans un petit quartier. Des petits stand de nourriture, du monde, des rires, de l’amusement. Chose que pour toi, elle ne devait pas connaître. La poussant un peu pour la faire avancer, tu es dans ton élément, la joie est ton lot.

“Jack !
-Ooooh Cynthia ! Tu prends une  claque gratuite.
-C’est Catherine moi.
-Oui, j’avais oublié ! Autant pour moi. Ahaha.
-Pervers. Souligne la petite.
-Mais non !
-Totalement ! Tu n’es qu’un goujat !
-Et si on avait cette conversation plus tard, je balade ma soeur.
-Ta soeur? Je la plains.
-Elle me le dit souvent !”

Tu rias en pensant beaucoup à ta vrai jumelle qui te disait souvent cela. Posant tes mains sur les épaules de la petite, tu la pousses un peu pour la faire avancer vite. Autant ne pas se reprendre une autre claque dans la suite. Tu t’arrêtes devant un stand typique de jeu de l’île d’Ula-Ula, un jeu d'épuisette à poisson, un truc très dur. Tu l’as pousses devant en donnant quelques pièces à la personne. La taquinant de miss parfaite,tu lui dis d’essayer. La demoiselle gonfle vite les joues après avoir tout de suite craqué son épuisette en papier, ce qui te fait bien rire. Elle retente plusieurs fois avec de l'échec à chaque essaie. Elle finit par abandonner au bout d’un moment hurler au trucage, bien qu’un gamin y arrive à côté d’elle, tu as faillis mourir de rire, c’est pas cool ce genre de situation. Pour le réconfort, tu lui tendis des brochettes de poulet, histoire de noyer sa déprimer dans la nourriture. Sans rire, il ne faut pas rire, elle va se vexer. La demoiselle regarde la brochette et mord devant en faisant attention à ses vêtement, elle semble un peu galéré. Vous avancez le long de la rue, avant de vous arrêter, enfin qu’elle s’arrête pour aller vers des papys. Tu ne compris pas, jusqu'à ce que tu vois des échecs. Surtout toi, qui ne connais rien du tout n’allait pas courir vers ce genre de truc, pourtant c’est la première à aller s'asseoir et accepté un “combat”. Bien que cela était barbant, plus le temps coulait, plus les gens venaient. Pourquoi? Car la petite touchait beaucoup, tu ne comprenais pas, mais les partenaires de jeu tournais pas mal. Elle défonçait tout, c’est ce que tu semblais comprendre ? Enfin, ce que les gens acclament. Bien que d’un coup, après un dernier coup, c’est les applaudissement qui te réveil. La soulevant et l'acclamation qui allait de plus en plus fort. Tu applaudis aussi en riant, essayant de la récupéré. Tu voyais son sourire, tu voyais cette paillette dans les yeux de la demoiselle. Tu revois la vie dans celle-ci. Elle n’avait pas vu le temps passer, comme toi, quand tu l’as repose devant chez elle, tout le long elle t’a parlé de cette petite soirée. Bien que tu voyais ses bras trembler, il y avait quelques choses de terrifiant? Le froid? Tu ne compris pas de suite, tu l’as regarde partir, haussant les épaules, tu penses de suite a que ton plan va prendre du temps.

Alors tu continues de la voir, bien que tu remarquais certaine contusion, certaine détails qui te font tiquer, pourtant tu essaies de faire comme-ci tu ne les voyais pas. Tu gardes ton sourire, tu lui parles de tout est rien, avec juste un espoir derrière tout cela. Tu lui montres la vie, tu lui montre que le monde est beau, puis ce que tu voulais arrive enfin. Dans la nuit, tu es invité à venir car elle est bloqué chez elle, sûrement pour lui conter encore des aventures ? Tu avances tranquillement, elle a du éteindre l’alarme, tu foules ce paysage qui sent l’argent. tu avais déjà tout prévus, tu te dis que c’est facile, tu te dis que tu vas être tranquille pour quelques mois. Pourtant, tu entendais des voix, non tu n’étais pas Jeanne d’Arc. Des gémissement qui ne rassure pas vraiment dans le fond. Approchant discrètement la fenêtre. Tu vois la petite à genoux entrain de se protéger comme elle peut d’un homme qui la frappe avec une sorte de règle.

Tu entends les mots : Perfection, erreur, non voulu, honte. Des mots qui font mal, des mots qui ne sont pas là pour faire plaisir. Tu serrait le poing, tu regardas un instant tes mains, argent ou héros? Tu soupires et tu as choisis ton camps rapidement. Tu reculas un peu de la fenêtre pour taper du pied et envoyé un énorme rocher dans le mur devant toi. C’est une entrée plutôt fracassante de ta parts. Tu avances doucement, devant le regards tétanisé du père semble-t-il  et de la petite Erika. Affichant un sourire bien à toi, les mains les poches avec ton fameux sourire.

“Frappé un enfant, j’ai jamais vu un truc aussi pathétique. Tu fais honte à notre race mec. Et cherche pas appeler les flics, je penses qu’avec tout le boucan, ils sont déjà alerté. Je fais pas les choses à moitié moi.” tu tends la main. “Aller on se tire de la Vivi.”

Tu l’as vois regarder plusieurs fois ta main et son père. Bien que le choix c’est fait très vite, tu saisis sa main si fragile pour la tirer vers toi et disparaître sans bruit et sans trace. Tu t’enfuis avec la princesse de ce château, laissant tous les trésors derrière toi. Quel piètre prince tu es. Après avoir quitté la ville sans bagage sans rien, la demoiselle regarde derrière elle, cette ville pleine de lumière et d’accroche, bien qu’elle affiche un sourire plutôt sarcastique. Heureuse ? Sûrement. Bien que sur le coup, tu n’as pas du tout réfléchi, tu es parfois un crétin heureux qui veut le bien et ne pense pas du tout à méditer le truc avant d’agir.

“Bon, et maintenant que je t’ai libéré de tes chaînes, on va faire quoi ?
-Je veux retrouver ma mère. Elle a disparut, mais je sais qu’elle est vivante ! Nadine m’a donné une lettre d’elle. Papa la déteste, donc tout contact était en rupture.
-Rassure moi,  tu sais où elle vit?
-Pas du tout, sinon je serais allé la voir !
-C’est pas faux.”

Ris-tu nerveusement, il fallait donc partir à la chasse à la maman. C’est déjà vaste comme Pays Alola, surtout l’argent qu’il faut pour les bateaux, les recherches, pour toi, tu vois déjà tout le négatif, puis tu te dis que la mère te donneras beaucoup pour avoir ramené sa petite fille chérie. Donc beaucoup d’argent à la clef ! Tu es encore plus motivé! Puis cela pimente un peu plus ta vie, un peu de changement.

Au fur et à mesure que le temps passe, tu commences à considérer Erika comme une petite soeur, cette petite chose qu’on veut protéger, qu’on ne veut pas laisser en danger. Tu lu montres le monde, tu chercher cette mère inconnus avec une vieille photo qu’elle avait sur elle. Bien qu’au fond vous prenez un peu de temps, les voyages, les photos, les fêtes, tant de souvenir qui viennent dans la tête de la demoiselle et pour toi aussi. Tu avances en te faisant tenir le bras par la demoiselle, bien que tu sentais sa prise de plus en plus forte, tu savais bien qu’un moment il fallait que tout cela s’arrête. Les soirées à la belle étoile, des frayeurs aussi, il y a eu aussi les orages surprise, la pluie, la neige, des rires, des maladies avec toi qui la portait sur ton dos. Des blagues qu’elle n’aimait pas du tout, des taquineries qui la faisait hurler, des danses improvisé et stupide. Puis un jours, vous avez trouvé des informations beaucoup plus fiable, vous y êtes allé rapidement, finissant devant une maison un peu campagnarde et beaucoup de fleur, une fleuriste il paraît. Tu avances doucement avec Erika. La poussant avec un sourire devant la porte.

“Vas y Vivi défonce tout.”

Tu lèves ton pouce pour l’encourager à ouvrir la porte. Elle tapa contre la porte timidement. On entendit le déclic du verrou, laissant apparaître la copie en plus vieille de Erika. Il y a eu un silence, tu voyais bien les yeux de ta petite protégé se remplir de larme, bien qu’aucun mot ne sort, elle qui a toujours le mot pour faire la fière. Bien qu’il ne fallait pas de mot pour exprimer, une mère reconnaît son enfant, c’est le 6éme sens? Tu ne sais pas du tout. Mais tu vois alors les bras de cette femme serré sa petite les larmes lacérant ses joues. Affichant un sourire, tu restas étranger dans cette scène. Tu commençais à te tourner pour ne plus regarder et tu commences à partir, bien que tu t’arrêtes en sentant une pression. Te tournant vers celle-ci, tu vu à l’instant dans le sourire de cette femme qui te retient, celui de ta mère.

“Merci. Merci beaucoup.
-Ce n’est rien du tout ! C’est un plaisir !”

Tu remarques la porte ouverte et emporté par la femme qui te fait rentré. Tu remarques alors un homme qui est entrain de lire, cherchant souvent une façon de donner une impression d’être studieux ou tout simplement ne sachant pas du tout quoi faire. Vous aviez bien compris qui était cette personne, le beau père. Tu es resté pour le repas, pour raconter vos aventures, vos épreuves, tout cela en restant juste naturel. Bien que quand la nuit arriva, tu ouvrais la porte pour commencer à partir bien que tu sentis encore une pression, affichant un sourire, tu vois la petite qui te tient en tremblant.

“Bah alors Vivi, elle est où ta si grande fierté ?
-....
-Vivi?
-Juste un peu plus longtemps… Attends. Ne pars pas Jack.
-Vivi…
-Reste encore un peu plus longtemps ! Juste un peu ! S’il te plait…”

Tu lui passas la main dans les cheveux avec un sourire, tu avances là où elle te tires, pour retourner dans ta chambre d’ami, elle est resté par habitude à tes côté, dormant en regardant les étoiles, quand tu racontais les histoires que te racontais ta douce mère. Tu l’as regarda dormir. Bien que tu étais un bien piètre prince. Te levant doucement, tu avances pour aller vers la fenêtre, affichant toujours un sourire. Tu ouvres délicatement, sentant la douce brise de la nuit t’entourer doucement, il est grand temps de disparaître comme le spectre que tu es.

“Vis ta vie Erika.”

Et tu as disparut comme une ombre. Tu savais déjà le chagrin qu’elle allait subir, tu es un homme bien cruel avec les femmes. Tu continues ton voyages, ce voyage qui n’a pas de fin, ni de but dans le fond, peut être devrais-tu revenir auprès de tes pairs? Il est vrai que Mary-Read doit être bien seule. Tu avances tranquillement là où la lune et le vent te guide avec un grand sourire comme d’habitude.

Alors que tu étais un vagabond perdu dans le pays, tu es aussi cette personne qu’aucune autre attendais de voir dans ce moment là. tu avançais rapidement, tu avais volé pour dire une voiture, toi qui voulait être si discret, toi qui le sourire reste toujours imprimé sur ton visage, te voilà emplie de peur et de rage. Il ne fallut que quelques mots pour te faire changer du tout au tout. Tu étais tranquillement dans un Pub, entrain de manger tranquillement, quand tu entendis une discussion plutôt intrigante.

“Il parait qu’il y a une taupe chez les pirates?
-Oui, les forces on était prévenu, il me tient au courant, il a mis terre la Cheffe depuis un bon moment. Il est en train d’emmener une bonne partie sur le plus gros bateau, on va enfin les avoirs ces sales rats. Donc vous êtes de la partie? “

Tu t’es levé d’un coup, tu sorties ton téléphone pour appeler depuis bien longtemps ta soeur, pourquoi des pauvres dires t’inquiète ? Sur le coup, tu as cru à une blague, bien que cette personne que tu espères entendre la voix ne répond pas. Cela fait trop de temps que tu n’es pas revenu, est-ce cela qui te fait peur? Te pinçant la lèvre, tu parties sans payer de ce lieu, tu cherchais par tous les moyens de rejoindre le bateau, bien qu’en voiture cela allait être dur. Tu arrivas alors vers l’aérodrome, tu sortais tout ce que tu pouvais en argent, tu étais totalement fou sur le coup, bien que la personne accepte totalement de t’emmener fouiller l’océan bien vaste. Toujours pas de réponse de ta jumelle, ce n’est pas du tout dans ses habitudes… Tu regardais avec des jumelles, tu le connais ce bateau, tu sais parfaitement sa vitesse et tout ce qu’il faut pour le retrouver rapidement.

C’est alors que tu le vois au loin, demandant à l’homme de te lâcher en pleine mer, tu plongea telle d'algues rouge que tu es, prenant cette forme immonde tu nages en direction du bateau. Tu grimpas difficilement, mais tu arrivas à tes fins, pour remarquer les membres tel des zombies, des gens armé, mais surtout, ta jumelle accroché au bras, n’ayant sûrement plus une gouttes d’eau pour pleurer. Serrant encore plus le poing, tu ne cherches même pas l’effet de surprise. Tu veux savoir qui est le coupable. Tu avances doucement, avant de te faire remarquer, bien que tu remarques alors le corps du vieux, il a tellement vieillit, mais tu remarques le sang sur ses vêtements et cette vision tu l’as beaucoup trop vu… Il n’y a plus d’espoir pour lui. C’est alors que tu entends une voix familière, tu te tournas vers celle-ci. Tout mais pas lui.

“Mais qui voilà donc, mon chers meilleur ami disparu, tu arrives à un moment bien drastique. Et cette forme que tu as es terriblement immonde Jack.”

Tu refais apparaitre tes cheveux normaux, tu retrouves ta forme normal, mais ce n’est pas un visage de colère qui apparaît, c’est un sourire sur le visage.

“Je vous ais manqué ? ♥”

Tu vois la bouche de ta soeur s’ouvrir, les larmes couler, mais des gémissements immonde à tes oreilles, tu sais bien que la situation n’est pas à la plaisanterie, surtout que tu ne comprends pas le délire de Valère face à toi, qu’est-ce qu’il lui prend tout d’un coup ? Lui qui était si agréable.

“Jack, tu tombes bien ! Je n’attendais plus que toi!
-Tu peux m’expliquer la petite fête?
-Nyx doit disparaître ! Leur valeurs sont noir et ignoble ! A cause d’eux, beaucoup trop de pertes et de malheur à lieu ! Il faut couper le mal à la racine. S’attaquer à Dieu est totalement Stupide !
-Tu as pas fais ton deuil toi…
-Si ! Mais grâce à cela, j’ai compris que cette Team n’a pas de valeur. Alors j’ai tout élaboré, trouvé des alliés, gagner la confiance de tous. Même toi, tu as fuis Nyx, c’est que tu as compris qu’ils sont mauvais.
-Tu te trompes, j’ai juste pris quelques années sabbatiques..
-Voyons Jack, soit pas borné, comprends le mal qu’ils font ! De toutes façon c’est fini pour cette infamie ! Ils n’ont plus de roi, ni de reine. Même les dieux les ont abandonné eux qui veulent leur fin ! C’est terminé !
-.....C’est ce que tu crois.

Tu affiches un sourire plus narquois cette fois, affichant cet air tellement supérieur à lui.

“Il y aura toujours un roi quand une place est libre. Et si leurs prières sont rejeté du ciel, alors elles iront vers ce roi qui sera celui qui porterait leur rêves jusqu’au bout. Et désormais, Valére, toi qui a fait tomber ce roi, voilà le nouveau devant toi. Je suis le roi de ce peuple qui n’a pas de ciel.
-Tu n’es qu’un vulgaire membre !
-Non, je ne suis pas le roi de la team Nyx, pour le moment, je suis devenu le roi de leurs espoirs, car ils comptent sur moi. Ris-tu.
-Tu es totalement idiot.
-Mais devant toi, se dresse maintenant un roi contre toi.Non mieux qu’un roi, un Héro !”

C’est alors que tu te fais frapper d’un coup net, heureusement que ce n’est pas une épée, mais juste une matraque.

“Jack !
-Je t’aurais énervé ?
-Arrête d’être aussi niais ! Les héros n’existent pas ! Les rois ne sont que des menteurs qui sont confortablement posé sur leur trône ! Comme ces chefs qui ne pensent qu'à eux !
-Arrête d’être aussi aveuglé par la colère.
-Tu ne comprends rien ! Tu es juste un idiot !”

Il te frappe, encore.

“Tu n’es rien du tout ! Tu n’es qu’un mec lambda qui rêve debout !”

Il continue encore de te frapper, tu restes debout fièrement. Même si chaque coup te fait mal, même si tu commences à sentir tes jambes fléchir un peu, mais tu n’as pas le droit, tu dois supporter sa colère. Bien que d’un coup, après quelques minutes, tu sens lui aussi fléchir.

“Essaie donc un peu plus fort. Je ne tomberais pas car je ne peux pas perdre ce combat.
-Et pourquoi ça ?
-Car je suis un héros ! Ris-tu toujours.

Alors il recommence toujours plein de rage, tu commences à avoir les genoux qui ne vont pas tenir, le sang coule, tu vois le regard horrifié de ta soeur. Chaque secondes te foudroie, mais tu restes conscient, gardant ce sourire stupide sur ton visage. Il semble se déchaîner sur toi. Bien qu’il s’arrête enfin, tu lèves un peu ton regard vers lui.

“En fait, t’es comme ta soeur, t’es incapable de protéger ces personnes car tu es bloqué dans le passé, c’est ce qui fait ma force. Vous êtes faibles. Dit-il en reculant.
-Je t’en pris Valère, reprends tes esprits. Ne m’oblige pas !
-T’obliger à quoi ? Tu es comme Mary-Read, beaucoup de blabla pour rien ! Il se saisit d’une membre que tu ne connais pas, surement une jeune recrue
-Ne fais plus un pas, Valère !
-Mais oui Jack, regarde donc le héros que tu es !”

Il avait pris un couteau, il était prêt à la poignarder. Dans ta plus grande colère, toi qui a voulu lui faire entendre raison, toi qui considérer cette personne comme un frère, tu l’as stoppé dans son geste. Lui fracassant le crâne d’une grande rage avec ta forme hybride. Un tout petit instant, tu as revu cet enfant qui était ton ami devenir cette chose… Tu l’as vu tombé au sol libérant la femme en détresse. Tu as essayé ? C’est ce que tu te persuades, pourtant en voyant son corps inerte, tu te sentais terriblement coupable, est-ce que c’est de ta faute tout cela ? Et si tu étais resté ici ? si tu étais plus présent que d’être partie égoïstement? Tu serrait le poing.

“Monsieur Jack?”

Tu entendis la voix de la demoiselle te faire revenir à la réalité. Tournant ton regard, tu fais disparaître le tout pour passer la main devant ton visage, et approche ta soeur qui semble encore sous l’état de choc.

“Je protégerais ma famille quoiqu’il arrive. N’est-ce pas Riri?”

Tu affiches le plus grand sourire rassurant avant de sentir les bras de ta soeur et fondre en larme. Elle qui a pourtant beaucoup de fierté dans son apparence de chef, tu la serras avec la plus grande tendresse, tu savais que trop bien que tu lui avais fait trop de cheveux blanc, trop d'inquiétude sur ses épaules.

“Bienvenu à la maison sombre débile!
-Merci Riri.”

Éclates-tu de rire en la soulevant pour la mettre sur ton dos, comme il y a longtemps, toujours en piteux état tous les deux.  Tu allas voir la fille orpheline du chef que tu libères avec d’autre. Vous êtes de nouveau libre, rentrer à la maison était l’objectif, tu ne lâches pas Mary-Read et elle ne te lâchait pas non plus le dos. Bien qu’un goût amer de défaite te reste tout le long du voyage. Les blessés grave, dont ta soeur, sont très vite pris en charge. Il fallut plusieurs jours, pour que certain se remettent, même si pour Riri c’était plus long que prévus. C’est alors qu’une réunion de premier ordre arriva, et tu étais le principal sujet de tout cela. Tu t’es assis comme-ci de rien n’était à la table des supérieur, tu voyais ta soeur, Grâce et plein d’autre tête pensante de la team. Tu savais très bien qu’elle devait être le sujet qui devait les travailler ces personnes importante.

“Jack, ta soeur nous a réunis pour un sujet. Elle voudrait te léguer sa place.”

Tu t’en doutais bien que ta soeur allait faire cela, tu l’as connais que trop bien. Affichant un sourire devant les haut placés, tu haussas les épaules comme dénué de tout intérêt devant cette proposition.

“Mouais.
-Comment ça mouais, tu voulais cette place, pourquoi tu ne l’as veux plus ?!
-Car c’est censé être toi que le vieux à choisis, c’est que moi je lui plais pas.
-C’est pas ça…
-Donc je sais pas trop. Ou alors je prends la place, que si Mary-Read est aussi à cette place. Ca seras plus fun.
-Qu-quoi?!
-Bah comme ça on est sûr que l’on sera plus fort !”

Proposition un peu incongru de ta part, mais tu ne veux pas que ta soeur perds cette place qu’elle gagnait avec beaucoup de mal, puis vous êtes toujours plus fort à deux. Affichant ton sourire, dès à présent, tu as gagné ce grade dans le secret. Laissant ta soeur sur le trône on peut dire, mais dans l’ombre tu es chef, personne ne sait que c’est toi. Tu as voulu garder cela dans le silence, pour la sécurité de Nyx, pour être sûr que cela ne recommence pas. Même si tous t’appelle le héro, tu es désormais celui qui porte sur ses épaules rêve et espoir de chacun.

Posant une peluche symbolisant un pokémon beaucoup trop mignon sur la seule tombe Orpheline du chef, tu affiches toujours ce sourire sempiternel. Il est grand temps pour toi de continuer encore de lutter pour la survie de ta team. Désormais, il n’est plus question de perdre. De plus, la grande aventure va reprendre, pourquoi? Alola vient de se voir libéré de cet étrange voile. Toi-même ne pensais pas cela possible, il est grand temps de revoir le reste du monde, et surtout il est grand temps de piller tout le monde !


   
Gentil petit joueur •
Pseudo
   Âge/Date de naissance
   Comment es-tu arrivé ici petit être ?
   Votre activité sur le forum sur une échelle de 1 à 10 ?
   Ton Pokemon préféré ▬  
   Que penses tu du forum ?
   As-tu bien lu le règlement ?



Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Mer 1 Fév - 7:51
Mary-Read Hawkins
Nami (One Piece)
Mary-Read
27 ans
libre
Humaine
Second de Nyx
Alola
Attaque
Elle maitrise les armes au corps à corps au choix.  
une petite citation ici
Physique&Caractère •
Combattante - Pas patiente - Un peu trop radine - Sérieuse - Trop travailleuse - N'aime pas perdre son temps - Manuelle - Souriante - S'oublie souvent - S'inquiète facilement - Se sacrifie trop - Sensible devant le malheur des autres - Tacticienne - Érudite - Aime apprendre - Aime les jolies choses - Cache le fait qu'elle aime un peu trop les choses mignonnes - Une peur bleue des insectes - Peu rancunière - Amoureuse des romans d'aventure et du cinéma - Menteuse - Terre à terre - Peu créative - Trop sérieuse en vrai - Oublie aussi qu'elle est une demoiselle - Plutôt prince que princesse à sauver - Débrouillarde - Adulte
Et d'autres petites choses si vous voulez ♥
Histoire •
Mary-Read est née avec son Jumeau sur l'île de Poni d'une mère Pokémon et d'un Père humain. Leurs parents croyants tenaient un restaurant perdu sur une route pour les voyageurs. Elle passait plus son temps à travailler que jouer et vouloir faire plaisir à ses parents.
Malheureusement, elle se fera enlever toute sa famille par des scientifiques qui capturent certaines personnes isolées comme eux sur leur route de campagne. Elle perdra son père et surtout sa mère, qui aura tenu plus longtemps, acceptant plus d'expérimentations sur elle pour que ses enfants se nourrissent à leur faim. Jack garde le sourire comme il peut pour la rassurer, mais c'était peine perdue.

Après 4 ans passées dans cet enfer, la Team Nyx viendra détruire ce lieu. Mary aura tellement peur de sortir de ce lieu que c'est son frère qui va la sortir sur son dos pour finir blessé par un médecin qui a voulu les utiliser pour se protéger, mais la structure les a sauvé. Jack perdra son œil, mais ils arriveront devant le chef. Son petit frère s'évanouira à cause de la douleur alors qu'il souriait pour la rassuré. Le chef lui demande alors si elle croit en dieu. Elle répondra négativement, ajoutant qu'il lui a tout pris. Alors ils seront emmenés par cette team.

A partir de leurs dix ans, ils s'entrainaient pour faire partie de cette team. Travailleuse et très assidue, elle veut être forte pour que son frère arrête de la protéger. Malgré le fait que son frère fait n'importe quoi, elle se comporte comme une mère pour lui, le disputant quand il fait n'importe quoi, retrouvant une sorte de famille.

Vous êtes libre de rajouter ce que vous voulez pour cette période.

A leurs 24 ans Mary-Read est nommée nouveau Cheffe, étant donné l'âge avancé du précédent Chef qui est le tout premier de cette Team. Jack sera vexé et décidera de partir voyager ne voulant pas en vouloir à sa sœur, ce qu'elle comprendra des jours plus tard lui en voulant d'être parti du jour au lendemain sans laisser de traces.

Mary-Read arrivera parfaitement à gérer la team avec un ami qui était aussi le meilleur ami de Jack et un des rescapés : Valère. Elle s'inquiétera souvent pour son frère mais son sous-chef va souvent la rassurer disant que "c'est Jack". Mais, elle ne se rendra pas compte que dans son attachement, Valère fut un traite qui tentait de détruire la team Nyx. Souvent il revenait seul, souvent il partait pour les mission à haut risque. Puis finalement, écoutant un peu trop son ami, ils se firent capturer par ce dernier et un autre groupe qui voulait arrêter leur "infâme existence".

L'ancien Chef sera tué par ce groupe, voulant tout arrêter à la racine. Il s'excusera de ne pas avoir pu sauver son enfant. Valère proposera a Mary-Read de le suivre, ce qu'elle refusera disant que Nyx est sa famille. Elle voudra se battre contre lui, mais n'arrivera pas car elle voit en lui le petit garçon qui était son ami. Elle finira blessée aux jambes et sera attachée devant tous. Pendant des jours, elle restera attachée sur le mat du bateau et les autres enchainés par sa bêtise. Leur traitement sera en sorte que tous les prisonniers, Mary inclus, se tiendront au bord de la mort, complètement affamés et déshydratés. Le but de Valère sera d'aller détruire le repaire et de les vendre à la justice.

C'est alors que Jack revient comme une fleur sur la phrase "Je vous ai manqué ? ♥" Mary-Read n'a pas la force de lui hurler dessus et pleura devant sa propre faiblesse ainsi que le fait qu'elle doit encore compter sur lui. Jack se tiendra devant son ancien meilleur ami et Valère tentera de le rallier à sa cause. Jack refusera tout en bloc et expliquera ses raisons. Il refusera même de se battre, prenant coup sur coup les attaques de son adversaire. Dans sa colère, Valère tentera de blesser un membre de Nyx pour faire réagir Jack, ce qui fonctionnera. Croyant que Jack était comme Mary-Read, Valère ne s'attendait pas à perdre la vie. "Je protégerais ma famille." C'est ce qu'il a dit en libérant celle-ci choquée et qu'il portera sur son dos dés qu'il toucheront la terre pour aller au soin.

Sur ce qu'il s'est passé, Mary-Read donnera sa place à son frère, qui acceptera et fera d'elle son second car il porte une totale confiance en elle. Depuis ils agissent ensemble pour Nyx et dans la vie, bien que Jack lui apportait beaucoup de colère avec son comportement trop détendu.

   
Relations
Jack Hawkins • Frère jumeau
Bien qu'il soit son chef, il n'empêche pas qu'il son d'abord frère et sœur. Petite frère bien turbulent, il lui en fait des cheveux blanc avec son caractère totalement opposé. Elle veut le protéger comme elle le peut, elle s'en veut beaucoup pour son oeil qu'il a perdu par sa faute. Elle l'adore comme elle le déteste parfois dans son comportement. Bien que même si c'est son supérieur, elle le frappe souvent quand il fait n'importe quoi
   
Prénom Nom • relation
texte texte texte texte
   
Prénom Nom • relation
texte texte texte texte

   
Commentaires

Et voilà le sous-Chef de la team Nyx ~
Merci d'avoir déjà lu ce prédéfini qui est très attendu sur le forum !

Avatar : Non négociable, pour nous Nami correspond au personnage et est assortie à la base du chef.
Pseudo : vous pouvez rajouté un autre prénom, mais les deux autres sont non négociable
Caractère : vous pouvez rajouté, ce son les traits de base qui sont proposé.
Histoire : Il y a un moment où vous êtes libre de rajouté, mais vous pouvez plus fournir si le cœur vous en dit, du moment que vous respecter la timeline

Si vous avez des questions, contactez Kanon Osylia
Voilà voilà





Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Jeu 2 Mar - 19:57


Bievenidos
★ ¡Saludos para todos! Si has entrado aquí es porque eres miembro de este hermoso club, y porque amas bailar. ¿Lo amas? Yo sí, y deberías ir a pedir tu camiseta al final de esta lectura. I ♥ DANCE.
★ Dicen que bailar es la manera que tiene el cuerpo de expresar lo que se esconde más allá de las palabras. Los gestos, los movimientos, cada uno de estos unidos representan un significado único. Pero lo mejor de todo, es poder crear significados comunes dentro de un grupo de baile. ¿Se imaginan la coordinación de todas esas mentes? Es impresionante ver como de un inviduo bailando, podemos abrirnos paso hacia muchos creando coreografías únicas.
★ El club de baile moderno es principalmente para eso. Para que podamos mostrar nuestros talentos, y compartamos sabiduria, además de poder conocer a los otros. En este mundo, no estaremos trabajando solos, por lo general se nos abrirán muchas ramas que debemos escoger. Pero siempre existirá el baile detrás de ello.
★ Gracias por unirte a este club, no dudes en que pasaras agradables e inolvidables momentos. Tu granito de arena, es un aporte para nosotros.
Miembros
Info for Character 3 here.
Temas
★ Feel the rhythm: Actividad inicial. Presentaciones individuales. Sin fecha límite. Todos participan.
Noticias
★ 01.07: Abertura de la primera actividad del club. Con el fin de poder dar comienzos a nuestras actividades como club, lo principal para poder crear y bailar juntos, es poder conocernos y saber quienes somos, ya que trabajaremos como un equipo, y es necesario saber quien está bailando a tu lado.



Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Jeu 2 Mar - 20:47

nom prenom

une petite citation un peu classe

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam varius metus eget euismod scelerisque. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Vestibulum semper mi eu lorem lobortis, ut pellentesque risus posuere. Donec sit amet vulputate mi, vel rutrum est. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam varius metus eget euismod scelerisque. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos.
nom prénom
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam varius metus eget euismod scelerisque. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Vestibulum semper mi eu lorem lobortis, ut pellentesque risus posuere. Donec sit amet vulputate mi, vel rutrum est. In vehicula venenatis nulla, non elementum elit fermentum nec.
nom prénom
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam varius metus eget euismod scelerisque. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Vestibulum semper mi eu lorem lobortis, ut pellentesque risus posuere. Donec sit amet vulputate mi, vel rutrum est. In vehicula venenatis nulla, non elementum elit fermentum nec.
nom prénom
affinités
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam varius metus eget euismod scelerisque. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Vestibulum semper mi eu lorem lobortis, ut pellentesque risus posuere. Donec sit amet vulputate mi, vel rutrum est. In vehicula venenatis nulla, non elementum elit fermentum nec.
nom prénom
affinités
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam varius metus eget euismod scelerisque. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Vestibulum semper mi eu lorem lobortis, ut pellentesque risus posuere. Donec sit amet vulputate mi, vel rutrum est. In vehicula venenatis nulla, non elementum elit fermentum nec.
©linus pour Epicode




Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
avatar
Test rang

Messages :
199

Date d'inscription :
22/07/2014

Arcane / Pouvoir :
DIEU

Age :
23

J'habite à :
Beaune

Mon Shopping :
Test rang
MessageSujet: Re: coin de Lyri   Sam 18 Mar - 11:55
Blake Uneo
Hijikata Toushirou (GinTama)
Blake Uneo
27 ans
Hétéro
Civil
Policier Brigadier National
Sinnoh
Arme
Une arme de fonction. (pistolet à feu) Aux choix pour le reste
Je fais taire mes sentiments et ravale mes désirs
Alors, donne-moi un peu de ton amertume
Caractère •
Travailleur ♦ Taquin ♦ Gentil ♦ Protecteur ♦ Débrouillard ♦ Cache ses ressentit ♦ Sourit peu ♦ Sincère ♦ Organisée ♦ Solitaire

Blake est un homme qui veut protéger la veuve et l'orphelin, détestant l'injustice. il est le genre d'homme sur qui on peut se reposer, il est capable de passer les gens devant son travail si c'est pour la bonne cause, bien que parfois c'est dur. Il est social et une bonne oreille qui écoute. Il est très bon cuisiner et très amicale. Bien quand il s'énerve, il vaut mieux être de son côté, c'est un homme qui est prêt à tout pour que justice soit faite. Il déteste montrer ses faiblesses ainsi que ces sentiments. Il s'oublie pas mal, pour dire son appartement et très Basic, presque rien de personnel, il pense plus aux gens que lui. On peut l'appeler l'homme de fer tellement il montre peu de choses de lui-même, mais c'est une personne au grand cœur. Bien que son grand cœur soit souvent la corde qui lui pend le cou, du fait qu'il veut tout prendre pour lui pour que les gens sourit.
Histoire •

- Il est l'ainée d'une famille composée d'un humain et d'une Pokémon Hoothoot. Il a eu un petit frère appelé Kaneo.-Son père après quelques mois après la naissance de Kaneo est partie du jour au lendemain avec une autre femme (libre à vous de dire si Blake savait ou pas pour la femme)

-La mère des deux étant d'une constitution fragile, Blake tente de jongler entre petit travail et études. Voulant ne pas forcer sa mère à trop travailler, malgré la haine qu'il porte envers son père. C'est avec cette situation qu'il voudra devenir policier dans la brigade.

-Payant ses études et aidant sa mère, il se fera une amie dans son petit boulot dans un bistrot étant serveur. C'était une Pokémon Vivadrium avec les cheveux roses. Puis, leur Duo c'est changé en trio avec un garçon qui a rejoint l'équipe un humain.

-Il fait unpeu sa vie de jeune oublié avec le boulot, le trio l'aide un peu à rattraper le temps perdu. Bien, que leur ami commence à avoir du mal à remonter la pente, la demoiselle et Blake tente de l'aider et découvre qu'il est tombé dans la drogue, Blake tente de l'aide s'en suis une violente dispute, au point d'en venir aux mains. Blake le frappera avec une grande violence et partira énervé.

-Plus tard, il apprend que pour un peu d'argent, l'ami aura vendu à la team Chronos la Vivaldaim, c'est lui qui lui dira content de pouvoir avoir sa dose. Blake rattrapera les personnes qui ont l'amie, mais celle-ci pour pas que Blake se salisse les mains pour son futur emploi, se tira une balle en pleine tête avec le sourire et les larmes aux yeux. L'image lui resteras à tout jamais.

-Blake rentreras chez lui, le temps de se remettre, il apprendra que son meilleur ex ami sera mort d'une overdose aussi, il ne jubilera pas, il sera abattu de ne pas avoir pu les aider, il se traitera d'inutile.

-Se donnant un coup de pied mental, il remontera la pente difficilement, voulant absolument son travail pour protéger les gens comme ses deux amis.

-Obtenant son diplôme, il commencera son travail de policier et bougeras beaucoup dans tout le pays pour certaines affaires. Il tombera alors sur l'affaire The Hook qui est à Unys. Il fera la rencontre de Réfia qui lui rappellera beaucoup son trio, étant perdu et à la fois désespéré. Il se rapproche un peu d'elle et tente de l'aider, bien qu'il se doute qu'elle est étroitement liée à l'affaire du tueur. (partie Acide de l'histoire de Réfia).

- Suite à une autre affaire de la Team chronos, une groupe de Pokémon dont faisait partie Réfia c'est fait capturé, ne restant plus qu'étrangement qu'elle qui était encore plus perdue qu'avant. N'écoutant que sa tête, il décide de la ramener chez lui. De toute façon, il avait prévu de la ramener chez après des recherche fait sur elle, sachant qu'elle est la fille d'un top Pokémon ayant fugué.

-Après l'avoir ramené, il l'aida à remonter un peu la pente [Partie Lacté de Réfia] Il l'emmena aussi devant une personne pour lui apprendre une attaque, il voulait juste l'aider. Pourtant, quelques mois plus tard, un homme à la chevelure noir, qu'il pense être Hook ou un acolyte vient kidnapper Réfia. Voulant la rattrapé, il va échoue et se faire réprimandé par son supérieur disant avoir laissé une piste pour The Hook s'envoler.

-Afin de redorer son blason, on lui donna une mission en plus de son travail de retrouver une enfant qui a fugué, lui rappelant beaucoup Réfia. Depuis, il continue son travail, de prendre soin de sa famille et chercher aussi son amie.

Relations
Réfia "Hook" Neiraste • Brebis perdue - The Hook ? Acolyte ?
Tu as tout fait pour l'aider à faire remonter la pente. Tu l'as protégé, tu l'as aidé. Pour lui, c'est une personne qui lui rappelle beaucoup son amie décédée, il ne veut pas que ça recommence, est-ce le pardon qu'il recherche ? Pour le moment, il voudrait la savoir en sécurité et bien.
Kaneo Uneo • Petit frère proche
C'est son petit frère, qu'il veut protéger et aider à pouvoir s'épanouir dans sa petite vie. Bien qu'il semble ne pas avoir grand besoin de lui, après tout il devient un adulte comme toi. Bien que tu ne voudrais pas qu'il n'est pas la même vie que toi, tu le vois encore comme un petit garçon, car il est un petit Hoohoot dans un monde bien cruel
Amy P-C. «Heaven» Jackson • Recherche
Tu dois la ramener coûte que coûte, peu importe où elle est, ou sa vie se déroule. Tu dois la ramener chez elle quoi qu'il arrive chez elle, pour redorer ton blason. Cela te parait radical, mais les ordres sont les ordres. Ramener cette gamine chez elle vivante.
Neo Neiraste • The Hook ? Voleur.
Il a kidnappé Réfia, tu sais qu'il est son frère, enfin tu te doutes vu tes recherches. Bien que tu te méfies de lui, il est venu la chercher, car elle était une piste, est-ce lui le vrai tueur en série ? Tu ne sais pas, mais tu aimerais le trouver pour lui poser certaines questions de façon calme ou non.
Heiji Saito • Garnement à remettre dans le droit chemin
Tu l'as souvent arrêter en plein outrage à la loi, tu as beau le ramener à la police et lui faire la moral, il recommence. Il ressemble un peu à ton ami décédé, donc tu ne peux pas t'empêcher de lui faire encore et encore la moral, voir même lui donner des petits coups sur la tête. Peut être que cela va rentrer à force ? Mystére.

Commentaires
Salut toi ♥
Merci déjà d'avoir lu mon prédéfini >w<
Alors comme vous pouvez le voir, c'est un adulte posé qui veut un peu trop aider, il est bien n'est-ce pas ? Alors faut le prendre vite vite !
Restriction :
Avatar : Non négociable
Pseudo : Non négociable
Histoire : Moitié négociable (voir presque pas)
Lien : je peux en rajouter si vous le souhaitez ~
Niveau : Moyen !

Maintenant allez vite vous inscrire ! Il est très très important pour ma petite Réfia et pour beaucoup d'autre personnes ♥ :cutie:



Lyria n'aime pas les truc vide tout blanc ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-moderne-test.forumactif.org
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: coin de Lyri   
Revenir en haut Aller en bas
 
coin de Lyri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Coin d'échange + Discussion et conseils entre Numismates
» Le bon coin
» LOT DU BON COIN
» le coin des bonnes affaires
» Un coin de ciel bleu de Deplano et Jarry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je suis de l'art Moderne ! :: Rp :: Archipel Orange-